Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 décembre 2010

"Winter" (Tori Amos)

"La blogueuse mode, ayant posé tout l'été,
Se trouva fort dépourvue, quand la bise fut venue.

Pas un seul rayon de soleil, pour y exposer enfin ses merveilles.
Pas un seul rai de lumière, pour que son Reflex prenne enfin l'air.
La blogueuse est très frileuse. C'est là son moindre défaut.
Elle comprit vite que l'hiver, c'était la mort de la photo."

L'hiver est vraiment l'ennemi du blog mode, l'hiver n'est vraiment pas commode. Allez tenter toutes les poses de la terre en jupette, sans parka pour que voyiez la tenue et l'accessoire, par 0°. Trouvez le temps, dans votre jungle quotidienne, de caser la séance-photo le matin, après la douche certes, (c'est mieux) mais avant le boulot, le bus, le retard, parce que le soleil n'attend pas votre retour le soir. Allez dire à votre patron : "Désolée d'avoir loupé la réunion, j'avais un shooting spécial petit prix avant de venir", et immortalisez-moi surtout sa tête après cet aveu peu avouable. Non, vraiment, l'hiver, c'est la grande galère.

20112010738.jpg

Alors ce matin, à défaut de voir une grande fille de fer, je vous laisse avec la dame de fer. Toute aussi bêcheuse, mais beaucoup moins frileuse.

PS : la gagnante du bon d'achat Pois & Plumes est ... le commentaire n° 19, soit Manon. Un email, miss !

01:09 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (7)

29 novembre 2010

"Too little, too late" (Metric)

Où après l'heure, c'est plus l'heurt

L'Histoire ne retient jamais les trains qui arrivent à l'heure, qu'on se le tienne pour dit. Sans retards, pas d'histoire, pas de vie, et pas d'ici. Tchou tchou, sans crier gare, j'ai enfin décidé de me mettre sur de bons rails en avouant mon plus gros défaut en matière de mode : je me réveille toujours un an trop tard. Toujours, always, une nana très late, c'est clair et nett. Pas une fois je n'embarquerai dans le wagon de la tendance, non pas que je ne le vois pas, mais je le trouve bondé pour de bon. Pour de bon, je prends donc le prochain. Il faut aimer son prochain, moi je l'adore. Regardez cette robe Comptoir des Cotonniers : deux ans après tout le monde, la voilà sur moi, et vu que je suis seule à la porter, j'ai plutôt bon dos.

20112010731.jpg
Robe et blouson Comptoir des Cotonniers, bottes André, sac Balenciaga

Lire la suite

25 octobre 2010

"Nathalie" (Gilbert Bécaud)

Où je ne sais pas si elle est blonde, mais elle m'a bien guidée sur ce coup-là

Jusqu'à présent, dans ma penderie, la place rouge était vide. C'était une place forte, une place à prendre, et grâce à une certaine Nathalie, un nouvel arrivant se l'est appropriée. Comme ça, vite fait, en quelques jours, après une petite annonce à laquelle ladite Nathalie a répondu. L'annonce disait : "Recherche un Blondie's Back rouge ou je me petit-suicide, écrire poste restante, merci." Appel aussitôt entendu, aussitôt exaucé, vite fait, bien fée, par miss Nathalie. Sans céder au jeu des enchères qui fait rage, désormais, sur ces petits spécimens au cuir particulièrement apprécié dans nos contrées tempérées. Ce genre d'attention fait rudement plaisir. Me voilà donc, authentique BB brune, à errer avec mon BB dans les rues de B&B.

21102010590.jpg

Sac Blondie's Back, trench Comptoir, robe Sandro, ballerines André

Lire la suite