Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 janvier 2008

"Blue period" (The Smithereens)

Ou comment j'inaugure avec force cérémonie ma période bleue (fin 2007-2008 unlimited)

Monomaniaque, monochrome, tout ce que vous voulez après tout, comment vous dire tout est bleu. L'envie du moment. Du vif, du dragée et surtout du marine car si en vraie neuneu, j'ai jamais rien compris au faux-noir, je sais que le marine en est un, c'est Marie-Claire (janvier 2008, p 145) qui l'a écrit et je fais toujours confiance à Marie-Claire. Un prénom bien rassurant, digne de confiance, pas comme Isa ou Lolie ou Julie.
Et quand je lis ci et là que nous allons copieusement mariner cet été, jusqu'au bout des ongles même (Bleu Satin pour Chanel), je me réjouis.
Depuis quelques semaines, le bleu est roi dans ma penderie :

BLUEOKbleumoi

Avant ma frangisation excessive, manteau Maje bleu, blouse Swildens bleue, ballerine Maloles bleues et blouse Please Don't bleue, amen

Maintenant, si la Banque européenne voulait bien me financer, cette robe Manoush serait déjà sur mon dos :

bleumanoush

Disponible chez www.poopoopidoo.fr

Cette monomanie se poursuit dans mon coffret à bijoux qui, en un klein d'oeil, prend des airs de bluette romantique :

cam_egrosplanm_daillongrosplan

Sautoir camée Nadine Delépine (Boutique Rue Princesse, Paris), et sautoir Mes grigris chéris, dispo sur www.lapenderie.fr

Et bientôt, leur petit frère de sang bleu, si j'arrive à le trouver car il a l'air assez indisponible, le vilain dur à cuir :

malababa

Le sautoir Malababa chez Maje, à gauche

Une fille jamais facile, à toujours quérir ses Graal jusqu'à épuisement (des stocks). Mais même le bleu à l'âme, à coeur gallian rien d'impossible.

Et vous? Allez-vous vous laisser submerger par cette vague bleue ?

EDIT : merci Dolorès, une preuve que même les spartiates s'y mettront :

spartiatesbleue
Modèle Mellow Yellow, déjà disponible sur www.laredoute.fr

 

00:00 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (55)

03 décembre 2007

"Jacadi" (Christophe Willem)

Ou comment je vous aide à dire adieu à votre blouson de cuir jusqu'à mars prochain sous le haut patronage d'une Tortue

On m'a vue dans le Vercors, sauter à l'élastique. Voleuse d'amphores, au fond d'une crique. On ne m'a pas vue faire la cour à des murènes, en revanche, mais parcourir Gala, cette semaine, et on a été surpris. Dans Gala, on apprend tellement de choses, Linda Hardy potentielle nouvelle première dame de France, "L'amour est plus fort que tout" entre Christian et Adriana Karembeu, Olivia Ruiz a 40 paires de chaussures à 8 cm de talon et pas 9, on aurait tort de passer une semaine sans savoir tout ça.

Dans Gala, on dit, page 44, que "le caban fait son come-back". Alors moi je suis contente de le savoir revenu alors que je ne le savais pas parti, d'une. De deux, je me dis que c'est formidable, ce nouveau roman d'amitié qui s'élance, parce que "Jennifer Lopez, Nicole Kidman, Brad Pitt, Kylie Minogue et Lindsay Lohan ne jurent que par lui".

Moi, toute Lindsay Lohan que je ne suis pas, maman respire, le caban non je ne l'ai pas ouu-bli-é (conseil de prononciation : Aznavour). Il n'y pas si longtemps, je vous parlais de lui :

manteaumilitaire

Caban Et Vous, 285 euros je crois

Alors je n'aurai jamais la blondeur angélique de cette poseuse, ni la dégaine, à part si je me décide à aller chez H&M investir dans une paire de collant fuchsia. Mais ce caban, je l'ai eu, 110 euros sur Ebay.

caban1cabanbleuetvous

"Mais ton blouson de cuir, alors?" (le choeur)
Et ma pneumopathie carabinée, tant qu'on y est? Mon cuir, mon vrai, mon Johnny Hallyday, j'ai quelque difficulté à le porter en ces temps où même Paris Hilton mettrait une culotte pour sortir. En décembre, vous l'aurez compris, Charles détrône Johnny.

Et vous, caban or not caban? Mais surtout, comment portez-vous votre cuir en plein hiver?

PS : d'ici 13h, un sublime caban APC à adopter sur Ebay. Il est à 50 euros pour l'instant.

00:04 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (40)

26 novembre 2007

"Girls" (The Beatles)

Ou 15 filles, une créatrice, plusieurs possibilités

Elles ont apporté des bonbons. Parce que les fleurs, c'est périssable, puis les bonbons c'est tellement bon, bien que les fleurs soient plus présentables.
Coquelicots pour miss Cily, coca qui pique pour la gente Fanny, 15 blogueuses triées à la volée ont applaudi, samedi, la 1re vente en appartement de la Fée. Comme fallait faire quand même comme si c'était VIP, ben les 15 heureuses élues ont attendu en bas 15 minutes qu'on leur ouvre la porte. Les créatrices, ça aime faire genre. La grande Galliane aussi, vous commencez à la connaître, avec ses oxymores et ses chinchillas.


Donc, évidemment, j'ai foiré la partie "représentation picturale de l'événement", et je vous sers  du joli n'importe-quoi pour respecter ma ligne éditoriale : "le poids des mots, le flou des photos".

vente1

vente2

Bilan de la journée : une circulation beaucoup plus fluide qu'au Salon du Prêt-à-Porter, définitivement ; des essayages de So Sweat' en salle de bain et un admirage final en cuisine Schmitt ; du bonbon à foison et de la chouquette pour niquer sa diète ; des sourires, une maman qui tâte du molleton, du Feist, de la manche ballon, du "Tu me dis ce que t'as acheté chez Isabel Marant, putainnng?".
Au final, miss Muriel a pris le bonnet en noir et Le Parisien ne fait pas sa couv' d'aujourd'hui dessus, il ne restait plus qu'un So Sweat sur le portant, à peine deux litres de jus de fruit ont été bus et mon Brun est prêt à épouser celle qui a apporté les muffins géants.

sosweatp2galliane

Sweat rose poudré, blouse sweat "Galliane"

Ce sera pas non plus marqué dans Le Parisien, mais il reste quelques merveilles à acquérir, notamment les fameux gilets de Punky B. Pour cela, contacter La Fée, 15e lien à gauche. Vous verrez, elle a fait quelques séances photo dernièrement, mais elle a pas encore trop pris la grosse tête. Que celles qui ont poireauté 30 minutes samedi confirment. Merci, les filles.

00:00 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (42)