Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 juillet 2013

"Summer sunshine" (The Corrs)

Où on est enfin vernies (c'est le pied)

Il est arrivé sans crier gare et, prise dans mon train-train quotidien, je ne l'ai pas vu venir. Les jambes sont aussi bien épilées qu'un grattoir scotch brite, les ongles vernis aux trois quarts (cuticules compris), la peau loin d'être dorée comme du bon pain. Bref : depuis qu'il fait beau temps, tout chez moi se conjugue à l'imparfait. Ceci dit, on ne va pas non plus trop se plaindre : la cire, le vernis et l'autobronzant, ça s'achète. Pas le soleil. Finalement, la vie est bien (par)faite. Bienvenue l'été, on t'attendait de pied ferme. (Mais pas pédicuré, vous l'aurez compris). 

eteouv.jpg

etelegende.jpg

eteprofil.jpg

Notez tout de même cette persistance dans mon aventure capillaire avec le headband, le plus court chemin selon moi vers une rentabilisation minimale de ma longueur de cheveux. Longueur que je m'apprête à couper dans les grandes largeurs, tant ma fille s'en donne à coeur joie et à coeur bras à attraper ma toison. Un peu trop tirée par les cheveux, j'en deviens vite de mauvais poil. 

01:29 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : ba&sh

02 juillet 2013

"Maldon" (Zouk Machine)

Où je brille de mille feuilles

Ce jour-là, je n'avais pas de lessive à lancer. Pas de biberon à nettoyer, à cureter, à stériliser, à sécher. Pas de jouets à ramasser, ni de bodies à étendre, de bodies à ranger, de bodies à classer dans la malle "trop petit". Je n'étais pas bodyguard, ce jour-là. J'étais de sortie. J'avais remisé derrière la porte mon sacrosaint jean de maison, mon tee-shirt tout ce qu'il y a de plus Zara basic, quitté l'ombre de ma cuisine et enfilé mes habits de lumière. J'allais faire les soldes, et allez comprendre, il fallait que je sois chic pour acheter du cheap

zigouv.jpg

zigdeux.jpg

ziglegende.jpg

ziggros.jpg

Une parenthèse mode, un petit look entre guillemets, alors qu'au quotidien, avec bébé bavant et gazouillant, 24h/24, au jour le jour et au fil du moi(s), je ne me mets plus sur mon 31. La vie de femme au foyer ne me donne guère envie de m'habiller. Encore deux petits mois à récurer, cureter, stériliser, ranger, body à body avec mon baby, avant de remettre les vestes bien coupées et choisir les sacs bien coordonnés. Encore deux mois avant, qui sait, de regretter. 

11 juin 2013

"Le jouet extraordinaire" (Claude François)

Où la jeune mère est bien obligée de voir la vie en rose

Sur ses murs, peints par la mère avec amour, du gris clair. Dans sa chambre, des meubles blancs et bois, des accessoires rose tendre, rien que de l'harmonie, du joli joli pour ma fifille chérie. C'était sans compter avec cette vérité qui m'est tombée dessus depuis que la gigoteuse est en âge de prendre son lange à pleine main et de contempler béatement la suspension murale Habitat : bébé aime le flashy, pas l'harmonie. Lui, c'est la fausse note qui le fait vibrer : le vert pomme d'amour, le rouge criard, l' orange dynamique, le bleu pas heureux. Hourra les tableaux d'éveil en mode Kandinsky, hourra les peluches arc en ciel qui envahissent la table basse du salon, hourra la fin de mon bel équilibre chromique. Alors, avant de céder au fantastique plastique et au super doux caoutchouc*, j'ai décidé de me transformer en jouet d'éveil géant pour ma fille : "youhou, chérie, regarde maman comme elle est jolie en colorama fraise tagada" (tsoin tsoin).  

jeuouv.jpg

 

jeulegende.jpg

jeuprofil.jpg

La tentative risque d'être assez marginale, tant ma penderie manque de fluor. Vous le savez bien, avec moi, c'est le règne du bordeaux, du gris, du rose poudré, bref, rien de bien excitant pour les yeux d'un petit enfant. Mais puisqu'on est en été, je veux bien faire l'effort de me transformer plus souvent en sorbet. Après la fraise, prochaine étape, le citron. J'avoue, je ne suis pas pressée. 

* Elmer Food Beat, enfin !

Après tirage au sort de l'HDMV, c'est le commentaire n°36 soit Aurélie - Mister T qui remporte la surprise Mimilou. Un email avec ton adresse postale stp :)

PS : Réassort vide-dressing !