Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 décembre 2012

"All I want for Christmas is..."

Où j'aurais de quoi perdre les boules

Devant cet écran blanc, mardi soir, alors que je venais de lancer les pommes de terre à bouillir pour une petite raclette réconfortante en amoureux, je me suis demandé quelques minutes ce que j'allais bien pouvoir vous raconter aujourd'hui. Pas la moindre idée, alors je suis allée dans le frigo humer la coppa et la viande des grisons, puis je suis revenue devant mon écran. Toujours rien, alors j'ai levé la tête, je suis tombée sur C à vous, l'émission de France 5, dans son décor sapiné, et là, tilt, et là, bang, et là, illumination (de Noël) : je vais vous parler de ma liste au Grand Barbu, pardi. Non parce que bon, j'ai découvert que Dame Nature lisait mon blog (et apparemment dans les pensées de Kate Middleton aussi, congrats dear Katie), alors si d'aventure, son grand oncle au nez rougi le lit aussi, allons-y gaiement, jouez hauts bois et résonnez musettes. Voici donc ce que j'ai envoyé aux gens concernés par mon cas : 

noelmagimix.jpg

noelferm.jpg

noeldeblac.jpg

noelheimstone.jpg

noelcouette.jpg

noelamerican.jpg

noelhay.jpg

noelipad.jpg

Bien évidemment, il y a un présent que j'ai pas mis dans cette liste, commandé il y a près de trois ans, et en cours de livraison. Mon bel oeuf Kinder, que je ne pourrai déballer qu'en mars prochain, mais assurément, le plus beau cadeau qu'on m'ait jamais fait. Désolée Santa Claus, Dame Nature gagne par K.-O. 

PS : Je suis curieuse aussi, dites-moi ce que vous avez glissé comme suggestions à vos proches ? 

PS : Réassort vide-dressing avec du Sandro et Vanessa Bruno, et la parka Sandro passe à 200 euros frais de ports compris ! 

00:12 Publié dans My Wishes | Lien permanent | Commentaires (23)

25 avril 2012

"I went to the market" (Gilles Vignault)

Où je vais vous faire mettre la main au panier

Quand l'été arrivera, je saurai quoi pendre à mon bras. Quand l'été arrivera, notez bien cette date sur votre calendrier, non pas le 21 juin, mais la Saint-Glinglin. Vous ne savez pas quand tombe la Saint-Glinglin ? Mais si, la semaine des quatre jeudis. Cette fameuse période de l'année où les poules ont des dents. (C'est bon, on la sent suffisamment l'ironie grinçante de la fille frustrée d'enfiler ses collants et ses gants un 25 avril ?) Sinon, quand le printemps sera là, je saurai aussi quoi mettre à mon bras : un joli cabas. A défaut de rhododendrons, on en voit fleurir de partout pour nous accompagner dans nos emplettes de pipelettes. Il suffit juste de faire son choix, trouver son style, ou pourquoi pas ses styles, si on a les moyens de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.

5.jpg

Le cabas Sailor des Composantes, clairement un coup de coeur.
Disponible mercredi prochain lors de la prochaine vente dans ces couleurs de cuir ...

2.jpg

4.jpg

3.jpg

Sinon, dans la même famille ...

Lire la suite

02 avril 2012

"J'ai mordu dans le fruit" (Charles Trenet)

Où comment réduire ses bonnes résolutions en miettes

L'envie et la gourmandise sont deux péchés capitaux qui se marient très bien. Ca, nos amies les marques l'ont très bien compris. Alors, histoire d'utiliser tous les ressorts imaginables pour conduire à l'achat, elles savent exploiter la moindre de nos petites faiblesses. La dernière en date, en ce qui me concerne ? Les noms de leur référence. On n'a pas idée, hein Repetto, d'appeler des ballerines biscuit. Rien de pire pour me faire croquer. J'ai très peur bientôt de voir débarquer des pulls en maille pop-corn, des robes Dragibus ou des sandales caramel au beurre salé. Même qu'on appellerait ça la candy fashion (je brevète ça fissa à l'INPI ?).

by zoé,repetto biscuit,vanessa bruno

by zoé,repetto biscuit,vanessa bruno

Robe (portée en tunique) Isabel Marant, ballerines Repetto, gilet By Zoé
jean Comptoir des Cotonniers, sac Vanessa Bruno, ceinture Zara

by zoé,repetto biscuit,vanessa bruno

Lire la suite