Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 janvier 2009

"Fille à problèmes" (Alister)

Où une grande chaîne de l'espoir, chaque mercredi, pour toi plus moi et tous ceux qui sont seuls (sauf Grégoire)

On ne naît pas Roland Barthes, on le devient. Je me disais ça, l'autre soir, le regard perdu à l'arrêt de bus, tandis que le petit Grégoire jetait cruellement la sucette de sa soeur Noémie dans le caniveau. Ne me demandez pas le rapport, il n'y en a pas, si ce n'est qu'on pourrait développer une petite mythologie en trois volumes sur la cruauté des enfants entre eux, ou la vacuité des émissions d'Arthur, tout dépend le temps dont on dispose. Moi, ici, je parle chiffons, pas le temps de se chiffonner l'esprit donc avec de la philosophie de Terminale. Soit. Mais il ne se passe pas une semaine sans qu'un objet de mode ne me prenne la tête, ne m'obture l'esprit, au point que je ne veuille lui consacrer une thèse, comme la DS, Greta Garbo ou le catch ont pu inspirer Roland. (Dix lignes passées ensemble, et nous voilà intimes. C'est OK, c'est Barthes, c'est in. Hum).

Et tant qu'à en parler en 20 pages, autant que cela serve à quelque chose. Par exemple, depuis un mois, il est une pièce que je cherche obstinément sans la trouver. En soldes, n'en parlons même pas, pleurons plutôt ensemble voulez-vous bien. La parka Comptoir des cotonniers, aussi originale qu'un single de la Star Academy, mais la parka Comptoir quand même. Présentations.

parkacomptoirdef.jpg
Parka coll. hiver 2009, Comptoir des Cotonniers

Ma Georgia on my mind. Chaque semaine, ai-je donc décidé, tous les jeudis, je vous causerai donc d'un objet "mythique", que je n'ai pas trouvé, pas pu me payer, ou pas voulu, nanana. Mais derrière mon et bla et bla et bla, dans cet espace réservé aux commentaires, je veux que vous toutes fassiez pareil. En gros, en ce tempêtueux air du temps, qu'une chaîne de solidarité déploie ses mailles, et que chacune fasse le bonheur de l'autre avec cette paire de ballerines qu'elle ne met plus, ou ce pull en cachemire introuvable à Meudon mais bien disponible dans le magasin en bas de chez Lambdagirl, à Royans. Que tous les cris les SOS des modeuses en détresse trouvent refuge ici. C'est parti !

Cherche Parka Comptoir des Cotonniers, modèle 2009, taille 38 ou 40