Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 mars 2011

"Seven nation army" (The White Stripes)

Où je me sens armée de mes plus mauvaises intentions

Les filles, je suis en pleine guerre froide, et cette drôle de guerre ne m'émoit guère. Depuis quelques jours, devant les assauts moins que zéro de mon thermomètre, je sors ma meilleure armure contre la froidure : ma parka Maje kaki, exhumée sur un vide-dressing toujours bien achalandé. Une petite touche de rouge pour faire "block", parfaire cette tenue de combat, et me voilà aux couleurs de la légion étrangère, chère à mon père. Vous êtes prévenue : la première qui fredonne "Tiens, voilà du boudin" en me voyant, je lui fais manger la fourrure de ma pelure. Avec les dents du haut, uniquement.

maje,the kooples,american vintage

180220111125.jpg

Parka Maje (hiver 2011), gilet American Vintage, sac Blondie's Back, ballerines André

Lire la suite

04 février 2011

"Get shorty" #18

Où le vendredi, c'est apéro party

REPECHEE

Qui avait banni-pourri-honni la basket compensée Isabel Marant cet hiver ? Moi, vous êtes sûres ? Moi, vous êtes sûres. Et j'en suis a peu près sûre aussi, autant que du manque de goût de la styliste de Sandrine Quétier (pitié, TF1,  cette fille est canon, embauchez-moi pour lui composer deux ou trois tenues qui tiennent la route). Mais vu que la créatrice préférée de Paris, New York, la blogosphère mais pas Sandrine Quétier s'est rattrapée dans sa collection printemps-été, on peut faire comme si j'avais été moins catégorique ?

nouvo.JPG

Isabel Marant, printemps-été 2011 (merci Tendances de mode)

Outre la fameuse Chloé présentée ici (et arborée par Mimnor), il y a aussi ce double modèle de chez Repetto. Un peu orthopédique, mais tout de même carrément magnétique.

bas.JPG

Repetto, printemps-été 2011

Lire la suite

20 octobre 2010

"I need a dollar" (Aloe Blacc)

Où vous reprendrez bien un petit coup de rouge

Un beau jour, ou peut-être une nuit, sur mon sofa, je m'étais avachie. A la télé, une émission de débat sans grand intérêt, avec un thème fort et porteur du type "la presse people est-elle un mal nécessaire?". Si vous attendez de moi une réponse, passez votre chemin du matin, parce que ce jour-là, je n'écoutais pas. J'étais tout bonnement happée par la tenue de l'intervenante : une simple chemise blanche avec un gros cardigan rouge. Jingle Bells, mes yeux en reniaient leurs prunelles, j'en suis devenue albinos tellement je me suis dit que c'était classe. Et depuis ce beau jour, ou peut-être cette nuit, dans mon viseur, c'est l'alerte rouge.

terryrouge.jpg

Gilet Mango, campagne Terry Richardson

zararouge.jpg

Gilet Zara

giletrougevirines.jpg

Gilet Laurence Doligé (Vitrines Parisiennes)

giler.jpg

Gilet American Vintage

En attendant que la version longue de ce dernier substitute n'atterrisse allegro colissimo dans ma boîte aux lettres, j'ai décidé de jouer au rouge-gorge.

19102010583.jpg

Robe Zara, ceinture School Rag, veste Maje, snood rouge Monoprix

19102010585.jpg

Ne manquerait plus à cette tenue qu'un petit sac pour finir le colorama. Nous en reparlerons tantôt. Quand les poules n'auront pas de dents, qu'il n'y aura plus d'essence à la pompe, que les Vélib' seront volés et que Jean-Luc Mélenchon aura eu la peau de Pujadas, bref, Armaggeddon.  Petit indice (pour le sac) : I'll be back.