Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 décembre 2010

"I used to be a sailor" (Tracy Chapman)

Où il ne fait pas bon sortir du même moule

Code rouge, code rouge : marinière à l'horizon. C'est l'pompon. Même Elle a cru bon de s'interroger deux pages durant, le mois dernier, sur le port de cette it-fashionerie déclinée à toutes les sauces. La marinière, portée aux nues et désormais non grata dans nos penderies striées sur le volet. On raye la rayure, sans autre forme de procès. Trop vue pour être honnête, mais pas encore  has-been pour certains créateurs, qui l'avaient quand même sauvée in extremis dans leurs collections hiver. Ouf, l'espèce marine a bien failli être en voie de disparition.

mari3.JPG

Sessun

mari1.JPG

Sandro

mari2.jpg

Bérangère Claire

mari4.JPG

Paul & Joe Sister

5229176476_eb16116b18_z.jpg

Et la "Presque Marinière" (son vrai nom!) de Coconut Wool (bravo Marie)

Lire la suite

16 novembre 2010

"Never ever" (All Saints)

Où il ne faut jamais dire jamais (un peu comme James Bond)

Vingt-huit ans durant, sans m'en en être fondamentalement rendue compte, j'ai vécu comme Rika Zaraï. Vos yeux ont bien lu, inutile de les frotter de vos doigts beurrés par les croissants. Non, je ne me suis pas nourrie de tisanes d'herbes médicinales aux vertus hallucinogènes et amincissantes, stockées dans ma valise en carton (au moment même où j'écris ces lignes, je ne sais plus si ladite valise en carton n'appartenait pas à Linda de Souza. M'enfin, la crinière auburn est la même). Rika, sors de ce corps, j'ai vécu "sans chemise, sans pantalon". Vécu vêtue, tout de même, vétuste parfois, mais sans chemise surtout, et sans pantalon souvent. Comprendre avec de la robe, de la jupe, de la blouse, du pull, mais pas plus loin. Et cela, jusqu'au mois de novembre 2010. Le remaniement, c'est sur tous les tableaux que ça se joue, mesdames. A l'Elysée comme dans ma penderie.

14112010683.jpg

Jupe Comptoir des Cotonniers, bottes André, ceinture Comptoir, chemise School Rag

Lire la suite

20 mai 2010

"Imitation of life" (REM)

Où le liberty des uns s'arrête où commence celui des autres

Le bon goût est la chose la mieux partagée au monde. J'aurais tendance à le croire quand je vous vois toujours traîner, nombreuses, par ici, au lieu de finir le dossier Dubanchet qui devait être rendu avant-hier, au lieu de tartiner de Nutella la brioche d'Aloïs (le pain sec, c'est super bon pour l'équilibre), au lieu de poster cette commande Ebay qui traîne depuis 1997. Et quand je promène, l'oeil sympathisant, sur les sites de nos amis les créateurs, je valide d'autant plus cette hypothèse. Cousue de fil blanc, pardon, de fil bleu, mon histoire.

imprime3.jpg
Silhouette Bérangère Claire*, collection printemps-été 2010

Lire la suite