Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 janvier 2012

"Just a girl" (No Doubt)

Où je ne me trouve pas belle en Chanel ?

"La fille qui n'aimait pas les sacs Chanel". Ca pourrait être un titre de roman de Stieg Larsson, un lointain et moins talentueux dérivé de "L'homme qui n'aimait pas les femmes". Je pourrais, en me creusant la tête, pousser jusqu'à la trilogie, et accepter que Rooney Mara se laisse pousser les cheveux et les jambes pour m'incarner dans cette ode contre-révolutionnaire à la féminité post-moderne. Oui, m'incarner moi, car dans ce cas-là, le roman rejoint ma vie et mes goûts. Je n'ai jamais aimé les sacs Chanel. En quelques mots négligemment lâchés, voilà comment je me singularise du web 2.55. Enfin une pièce hors d'atteinte et de bourse qui ne me plaît pas (joie, enfin une). Même détourné avec le plus savant mix rock ou bohème, je l'associe à un look dadame du XVIe qui ne me sied guère. Et pourtant, dieu sait que j'aime le cuir matelassé. Un principe de mode : j'aime que mes vêtements, dans leur structure, aient de la texture. Voir la vie en relief, pour une adepte du plat, ce n'est absolument pas incompatible.

IMG_0779.JPG

Jupe en cuir Ba&sh (coll. actuelle), veste Purple's, bottes Jonak, sac Sessun

IMG_0783.JPG

Mon cuir matelassé, vous l'avez donc compris, je ne le porte pas au bras, mais bien en jambes. Une jolie minijupe structurée, tellement courte que je n'assume pas (encore ?) de la porter avec des talons, mais qui comble mon envie d'épaisseur en ces heures qu'on nous annonce refroidies. Moins chère, aussi, que celui qui a rendu à cette matière ses lettres de noblesse. Mais comme le proverbe le dit si bien, l'argent ne fait pas le bonheur. En tout cas, sur ce coup-là, il ne m'a pas mise à sac.

PS : baisse de prix sur la Solderie !

01:10 Publié dans My Clothes, My Life | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : ba&sh, chanel, 2.55

23 janvier 2012

"Hot & cold" (Katy Perry)

Où je fais monter la température

Le bon sens populaire, notre meilleur ami des moments de solitude en soirée, veut qu'on attrape froid par les pieds. Ca y est, depuis environ 457 jours, j'ai donc compris que je devais arrêter de porter des ballerines en hiver. Il en a fallu du temps pour que ça arrive des pieds à ma tête (1m80, exactement). Maintenant, Houston, Maubeuge et Pontault-Combaut, nous avons un autre problème : je risque désormais  de m'enrhumer par les fesses. J'ai en effet pris la décision que si une robe était courte, elle était courte. Mais elle restait robe. Pas tunique. Ouh, danger. Particulièrement quand je me promène du côté de chez Ba&sh, qui avait outrageusement réussi sa collection automne-hiver je trouve. Assez pour que j'y fournisse en jean (un slim bordeaux), jupe (une tuerie en cuir que j'ai évadée de Franck & Fils samedi), ceinture (merci maman Noël) et robe. RobeS. Dans la cellule création de la marque, ils en ont la définition suivante : "pièce de tissu qui s'enfile par la tête". C'est un peu court, jeunes hommes. (Ce sont forcément des hommes qui dessinent ça, bande de voyeurs).

IMG_0750.JPG

Robe Ba&sh (col. actuelle), duffle-coat La Petite Française (coll. actuelle), bottes Jonak (coll. actuelle)

Lire la suite

03:30 Publié dans My Clothes, My Life | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : ba&sh

13 janvier 2012

"Vendredi, get shorty" #48

Où le vendredi, on change de crémerie

SOLDEE

Des nouvelles des soldes ? Alors, 20%, 30%, 40%, 100% de réussite par chez vous ? Pour ma part, je suis sortie de mon sentier battu, et rabattu ici depuis quelques semaines. Rien ne s'est vraiment passé comme cela devait se passer, mais je n'ai pas cédé à l'achat au rabais. Bref, on a refait le casting des nouveaux arrivants dans ma penderie, et j'en suis plutôt ravie. Avec, par ordre d'apparition :

montageshoes.jpg

montagesoldesbash.jpg

montagesoldesshoes.jpg

montajejupe.png

Lire la suite