Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 janvier 2011

"Get shorty" #14

Où le vendredi, c'est full monty

LA BONNE ADRESSE

Moi la Boulonnaise, reine de la ligne 9 et papesse de la ligne 123, suis tombée ô grand hasard du world wide, world wild web, sur une adresse lyonnaise absolument craquante. Une petite boutique subtilement agencée, bourrée de créateurs qu'on aime / adore / vénère / engraisse du type Sessun, Bérangère Claire, Swildens : Nyack Boutique. Mes petites princesses du 69 (hum, j'avais prévenu avec full monty), vous savez quoi faire ce samedi après avoir tâté du poireau et de la christophine au marché du coin.

nyak.JPG

D'autant plus que la Nyack en chef a sorti deux foulards en soie rétro à souhait, jugez-en sur pièces et sur mannequins, qu'il est possible de commander par correspondance avec frais de port gratuits (toutes les infos ici).

foulard2.jpg

foulard1.jpg

Photos Nyack Boutique

Lire la suite

15 septembre 2010

'"Just like heaven" (The Cure)

Où il est bon, parfois, de faire la fine bouche

Nos je d'enfants ont tous rêvé, une nuit, d'être enfermés dans une pâtisserie. D'être pris en macaron dans une bonbonnière, entre deux religieuses bien poudrées qui en laisseraient plus d'un baba. Un éclair de gourmandise, innocent, que l'on confie bien volontiers. Moi, depuis que ma mère ne me choisit plus mes vêtements le soir, c'est dans une gigantesque boutique de fringues que je rêve de faire la bringue. Lâchée, seule, en furie, dans une fashion féérie. Et si possible, une boutique où tout me plairait, de la devanture aux sacs, de la vendeuse aux atours sur les portants. J'ai trouvé sur le web cette petite merveille : que les gourmandes comme moi se ruent chez Yume. C'est tout simplement yammee.

14092010452.jpg

Boucles d'oreilles Titlee

Lire la suite

05 novembre 2008

"The Mountain" (PJ Harvey)

Où Charlotte forever

Quand PJ Harvey a composé son White Chalk, dans un studio bien feutré, au chaud, qu'elle savait plus où elle en était avec le 8e titre, que les basses au fond étaient trop fortes et que la maison de disques faisait chier avec ces photos promo atroces, elle aurait pu se rassurer en se disant que tout cela allait mener à quelque chose. Un an et un océan plus loin, une autre artiste allait écouter cet album, une grande chaîne de talent transatlantique, effet papillon entre fées palpitantes. Une chanson, "The Mountain", et voilà qu'elle part dans une rêverie marine, inspirée par Mélusine. Une pieuvre, des vagues, des costumes de marins qui s'entremêlent à des manches ballon. Charlotte Sometime préfère l'hiver en mer (je sais, placer du Philippe Lavil ici est sacrilège, mais on ne se refait pas), et moi aussi.

servane_&_pieuvre.jpg
yseut_petronille1.jpg

Nonobstant le très bon goût d'accessoiriser son mannequin en Chie Mihara, Charlotte ne perd jamais son fil, mélange laine viscose, jersey cachemire, laine d'agneau, les idées défilent et la grande fille s'y perd. Elle constate quand même que oui, le tombé est à tomber :

Pony_pony.jpg
melusine.jpg
Des joliesses à admirer à la prochaine vente Des Filles en Aiguille, Paris, rue Beaurepaire. Des joliesses comme on en aurait aimé en voir encore, mais la donzelle confesse avoir été prise de court par des commandes de mitaines. Charlotte needs some time, desperatly.

accessoires.jpg
Toute croque-mitaine que je suis (j'en ai deux paires que je chéris), je suis donc en partie responsable de la petitesse de sa collection. Pour me faire pardonner, je vous conseille d'aller voir de plus près les pièces de la demoiselle, qui inaugure son stand le 6 novembre au Printemps Nation. Mais par pitié, ne lui prenez pas trop de temps. Charlotte needs some time, spring is coming.

www.charlottesometime.com

PS : et quelques pièces de sa collection hiver, dont sa tenue rock primée au Cours Printemps de la mode, à prix réduits ici !