Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 janvier 2012

"Black & Blue" (BB Brunes) (*CONCOURS*)

Où j'ai bien reçu l'idée, merci

Alors comme ça, depuis des décades et autres lustres, le noir et le marine seraient ennemis. Tiens donc. Qui dit nouvelle année dit voeux de paix, alors mettons céans fin à cette guéguerre en technicolor. Mélangez-vous, embrassez-vous, que sais-je, comme vous le faites si bien sur ce petit gilet Pois & Plumes. Le gros plus de cette pièce : les poches en cuir. Un vrai emprunt à Céline, et pas la Julie d'Hugues Aufray. Toujours parce que c'est paix, on ne fustigera pas ce petit vol à la dérobée, voire même au gilet, et on se contentera de dire que oui, marine et noir peuvent vraiment se voir. Et pas qu'en peinture.

IMG_0504.JPG

Gilet Pois & Plumes, jean Ba&sh, boots Sessun, foulard Zara

Lire la suite

24 octobre 2011

"I don't wanna miss a thing" (Aerosmith)

Où mes histoires sont à n'en plus finir

Si je sais toujours par où commencer, dans la vie, je ne sais guère comment finir. Toute petite, c'était finir mon assiette (qui était la dernière à table, seule, devinez ?). Un peu plus grande, c'était finir mes dissert's, à la cinquième copie double noircie, j'acceptais enfin de conclure ma dialectique thèse-antithèse-foutaises (solidarité avec le correcteur payé au poids). Aujourd'hui, c'est finir mes travaux, finir mes jérémiades, finir mes longs monologues, finir mes tenues. On s'arrête là-dessus, le voulez-vous bien, car j'ai bien peur que le joint mastic sous mes fenêtres ne vous passionne guère. Finir mes tenues, finir mes tenues avec le dernier détail qui les rendrait dignes d'un blog mode dans la moyenne. Avec des chaussures dignes de ce nom. Qu'ils me pardonnent ce coup en traître, mais mes pieds manquent toujours de hauteur, et tirent mes tenues vers le bas. Ca manque de finition, tout ça. Girls, please give me a end !

IMG_0186.JPG

Lire la suite

26 juillet 2011

"Le baptême" (M)

Où je n'ai pas l'amour du risque, comme Jonathan et Jennifer

C'était un beau dimanche, un dimanche avec du soleil, des enfants qui jouent sur une pelouse rasée au poil près, une journée au poil donc, des petits fours, des éclats de rire, du champagne, des cravates en festival, des robes vaporeuses, encore du champagne et des sorbets maison. C'était ce dimanche, non pas un long dimanche de fiançailles, mais un long dimanche de baptême, Gabriel avait une bouille à faire fondre Anna Wintour, l'HDMV avait un sourire à faire fondre Galliane, les coccinelles jouaient les invitées de dernière minute et les parasols refaisaient enfin une sortie remarquée.  C'était un joli dimanche, assurément, et pour lui faire honneur, j'avais choisi ma plus belle robe de cette année. Endimanchée, et fière de l'être.

240720111728.jpg

240720111731.jpg

Robe Suzie Winkle (2010), pochette H&M (old), sandales Sessun (2011)

240720111736.jpg

(Vous entendez cet air de Charleston ? Non ? En tout cas, n'insistez pas, je ne vous accorderai pas cette danse). Et comme l'an dernier, pour la même occasion, c'est ma chère Suzie Winkle qui m'a fourni ma tenue. Une créatrice que, par pur hasard, je porte donc chaque année aux fonds baptismaux. Sans doute parce qu'elle propose des robes classe qui vivent toutes seules, parfaites pour ce genre d'occasion. Quand, lors des mariages, je cherche davantage à m'encanailler, histoire d'émoustiller l'oncle de la mariée. Enfant de coeur, guère de choeur. 

PS : Baisse des prix généralisée sur le vide-dressing ! Frais de port offerts pour 100 euros d'achat !