Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 janvier 2011

"Get shorty" #14

Où le vendredi, c'est full monty

LA BONNE ADRESSE

Moi la Boulonnaise, reine de la ligne 9 et papesse de la ligne 123, suis tombée ô grand hasard du world wide, world wild web, sur une adresse lyonnaise absolument craquante. Une petite boutique subtilement agencée, bourrée de créateurs qu'on aime / adore / vénère / engraisse du type Sessun, Bérangère Claire, Swildens : Nyack Boutique. Mes petites princesses du 69 (hum, j'avais prévenu avec full monty), vous savez quoi faire ce samedi après avoir tâté du poireau et de la christophine au marché du coin.

nyak.JPG

D'autant plus que la Nyack en chef a sorti deux foulards en soie rétro à souhait, jugez-en sur pièces et sur mannequins, qu'il est possible de commander par correspondance avec frais de port gratuits (toutes les infos ici).

foulard2.jpg

foulard1.jpg

Photos Nyack Boutique

Lire la suite

06 décembre 2010

"I used to be a sailor" (Tracy Chapman)

Où il ne fait pas bon sortir du même moule

Code rouge, code rouge : marinière à l'horizon. C'est l'pompon. Même Elle a cru bon de s'interroger deux pages durant, le mois dernier, sur le port de cette it-fashionerie déclinée à toutes les sauces. La marinière, portée aux nues et désormais non grata dans nos penderies striées sur le volet. On raye la rayure, sans autre forme de procès. Trop vue pour être honnête, mais pas encore  has-been pour certains créateurs, qui l'avaient quand même sauvée in extremis dans leurs collections hiver. Ouf, l'espèce marine a bien failli être en voie de disparition.

mari3.JPG

Sessun

mari1.JPG

Sandro

mari2.jpg

Bérangère Claire

mari4.JPG

Paul & Joe Sister

5229176476_eb16116b18_z.jpg

Et la "Presque Marinière" (son vrai nom!) de Coconut Wool (bravo Marie)

Lire la suite

19 novembre 2010

"Get shorty ! " # 9

Où les brèves du vendredi, c'est un maxi-fouillis

ACTE

Certains combats ne se gagnent pas. Des mois durant, j’ai traqué la parka Isabel Marant, mandaté une amie de ma sœur pour aller la pister en vente presse, posté de la petite annonce ci et là promettant récompense. A cœur vaillant, rien d’impossible, me disais-je en me rappelant que ma quête du Blondie’s Back rouge avait été un succès. J’ai même reçu une dizaine d’emails m’alertant qu’une blogueuse vendait la sienne, mais mes mails larmoyants n’y ont rien fait, les 450 euros proposés par une rivale munie en traveller chèques (et qui considère qu’un modèle d’occasion vaut plus que le neuf) m’ont mise à plat. Ma chasse a tourné courre. Retour au parking.

prkamarant.jpg

Je vous présente donc ma parka de substitution, une Sessun à 130 euros (merci les codes réduction sur Elle Passions). Je ne maîtrise pas encore la cordelette, mais cela ne saurait tarder. Il faut encore qu'on s'apprivoise, elle et moi. 

14112010690.jpg

Lire la suite