Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 septembre 2010

"White summer" (Led Zeppelin)

Où quand vient la fin de l'été, sur la plage ...

Les filles collantes n'ont rien d'exceptionnel. Elles m'énervent, là, à dégainer leurs 40 deniers dès le 1er septembre, tout cela parce qu'il ne fait plus que 22° au lieu de 28, parce qu'elles veulent étrenner, impatientes, leurs nouvelles bottes, parce qu'elles ont désormais la flemme de s'épiler. A mon grand dam, ces folles de Dim ont décrété que l'été était fini. A J-9 de la date fatidique, ça me fait vraiment une belle jambe.

28082010382.jpg

Robe Vanessa Bruno, sandales Sigerson Morrison

Blanche colombe de Boulogne, je résiste encore un peu aux duffle-coats, boots aux semelles de crêpe, grosses mailles ceinturées que je croise quotidiennement sur les trottoirs. Ma valise de vêtements automne-hiver dort encore dans ma cave. Mais maintenant que le thermomètre s'y met aussi, la rebelle doit se rendre (à l'évidence) : Cigalliane ayant chanté tout l'été, se trouvera vite fort dépourvue, quand la bise sera venue. La Fontaine, je vais mettre de l'eau dans mon vin et aller réveiller ladite valise. A pas de fourmi.

PS : du Vanessa Bruno, Sessun, Zadig & Voltaire sur l'Ebay de ma grande soeur ...

17 juin 2010

"Litle red" (Kate Nash)

Où je vais vous en faire voir de toutes les couleurs (du vert, du pas mûr)

Ce week-end, je vais voir rouge. Je ne vois plus Bleu, onze petits Pepito mexicains en ont décidé autrement, jeudi soir, et la France a ri jaune. Je ne vais pas voir rose non plus, car l'HDMV se met au vert dans le Sud-Ouest pour un enterrement de vie de garçon. Mais pas question de broyer du noir, au contraire, car qui n'aime pas avoir son petit appart pour elle toute seule ? Au programme : une tarte tomates moutarde entière dans mon assiette, manger avec les doigts, mes CD de rock enfin dans la platine, chanter à tue-tête avec ma brosse à cheveux en guise de micro, un bon bain chaud avec de la presse féminine qui aime ou n'aime plus les blogs, faire des tests à la con ("Suis-je faite pour le bonheur"? Non merci, si je peux plutôt accumuler les emmerdes.). Bref, un peu comme quand notre chère Carrie retourne dans son vieil appart' et appelle Big dans leur penthouse.* Une parenthèse enchantée (et en chantant, vous l'aurez compris, mes voisins aussi).

004.JPG
13062010142.jpg
Marinière Sandro, sac Vanessa Bruno, ballerines Topshop, collier Sabrina Dehoff
13062010145.jpg

Vous l'avez compris grâce à ce petit look que j'affectionne : dans ce programme des réjouissances, je n'exclus pas de m'offrir un bon petit coup de rouge.

*Je suis allée voir Sex and the City 2, je m'attendais vraiment à pire. Divertie, pas convertie.

13 mai 2010

"Sexyback" (Justin Timberlake)

Où la morale est l'excuse des faibles (d'à peu près Nietzsche)

Au pays de la neige et du génépi (autrement dit, lors de mon séjour au ski début avril), y'avait un bar où nous allions nous abreuver. Y'avait surtout, derrière le bar, une serveuse qui attirait plusieurs regards masculins. Ce qui ne fût pas sans m'irriter, intermède Twitter "ma happy life", engoncée que j'étais dans ma parka camouflage et pantalon tactel itou. Ma beauté ainsi grossièrement camouflée, je demandais donc ce que cette fille, joliment classique au demeurant, avait de si particulier pour mériter autant d'attention (plus que mes histoires de tire-fesse). Apparemment, après sondage auprès des testostéronés présents, cela se résumait à : "une minijupe en jean". Parangon de la sexyness attitude. La minijupe en jean, l'apparat par excellence de nos popotins bien roulés. La minijupe en jean, c'est la cool attitude de la bombe du palier, cheveux au vent, sportive mais féminine. Manque plus qu'une pinte de Bud à la main et elle aurait déjà la Mauboussin au doigt (Persifleuse).

gisele.jpg

Gisele Bundchen

Lire la suite

00:35 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : vanessa bruno