Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 juin 2011

"Vendredi, get shorty!"#30

Où le vendredi, c'est news en série

LA NOUVELLE DE LA SEMAINE

Le nom de Tara a toujours été lié, dans mon coeur, dans ma tête, dans mes souvenirs, à Autant en emporte le vent. C'est comme ça, taratata, la chère terre de Scarlett O'Hara, a place called home, en quelque sorte. Et cette référence, forcément, m'est revenue en tête quand j'ai reçu l'annonce du lancement de la ligne bis de Tara Jarmon, baptisée Miss Tara. Une sorte de little Parisienne chic et choc, à l'allure irréprochable comme sa grande soeur mais avec un peu d'astuce, d'espièglerie (comme au Pays de Candie). (Générique, maestro). Bref, tagada tsoin tsoin, pardonnez-moi ce grand écart entre les matinales eighties de la 5 et la Louisiane. Avec Miss Tara, on est bien loin de l'atmosphère lourde et mélodramatique de la terre battue de Tara O'Hara, comme des pincettes des robes cocktail de la grande Tara Jarmon. Surtout quand on voit les grimaces de l'égérie de cette campagne : Irina Lazareanu, à mille lieues de ses postures rock, en train de faire le pitre sous les arches du Palais-Royal. La muse s'amuse, et moi je dis chapeau

mad1.jpg

mad2.jpg

mad3.jpg

Collection automne-hiver 2011-2012

Photos Sofia Sanchez & Mauro Mongellio

A ce propos, à force de voir des chemises en jean de partout, (comme dans ce short camel, plus haut) me revoilà en quête d'un modèle pour la grande fille modèle. Que pensez-vous de celui-là, je prends ou pas ?

3012346066825principalenormal.jpg

Lire la suite

13 mai 2011

"Get shorty !" #26

Où le vendredi, c'est petite entraide entre amies

REPERE

A la base, j'étais assise là, en tailleur sur mon canapé, juste pour regarder la Musicale (Canal +) .Juste pour entendre Raphael Saadiq et The Do, deux de mes chouchous du moment, c'était le programme de ma soirée, rien de plus, rien de moins (si, un Magnum "caramel & almonds" m'accompagnait sur le canapé, mais étais-je vraiment obligée de vous le préciser?). Ah, il y avait aussi Ayo au générique. Ayo, c'est pas mal, je ne vais pas zapper parce qu'elle chante, je reste en tailleur sur mon canapé. Peut-être n'aurais-je pas dû. En sortant de l'émission, je voulais toujours acheter les albums de Raphael Saadiq et The Do, mais je voulais en plus le blazer d'Ayo. Ca, ce n'était pas prévu au générique.

ayo3.jpg

ayopeche.jpg

ayo2.jpg

Voilà, vous avez tout : la couleur délicatement pêche brugnon, la coupe légèrement épaulée, les détails de boutons, le tee-shirt blanc en dessous. C'est tellement simple que j'ai décidé de me compliquer la vie et de trouver ce modèle. J'ai même, moi qui ne facebooke jamais, laissé un commentaire sur la fan-page de la dame pour demander d'où venait sa tuerie, qui compose sa tenue de scène. (L'aveu de trop, j'ai l'impression, j'aurais dû en rester au Magnum). Il y a bien le modèle Maje (289 euros, bing), ou un simili approchant chez Topshop, mais je suis une originale de l'original. Alors, les ladies gaga d'H&M et Uniqlo (où je ne vais jamais), si vous pouviez m'éclairer de vos lumières sur ce coup-là, je vous en serai blazèrement reconnaissante.

Lire la suite