Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 novembre 2011

"Vendredi, get shorty !" #42

Où le vendredi, c'est 30 millions d'amies

L'ERSATZ

Je ne veux pas reprendre à outrance les philosophes, mais bon, à certains moments, cela s'impose. Et comme j'avais déjà fait référence au sage poète d'Astafort, il ne m'en voudra pas de lui emprunter celle -ci.  "Il y a une heure où va retentir, le signal ; il y a une heure où tu vas te sentir, animal, animal, animal, animal ...". L'heure d'hiver est arrivée, et avec elle le souvenir des fameux pulls chien Balenciaga. Mais si, la pré-collection automne-hiver 2011. Mais si, Heidi Klum. Mais si, Chiara Mastroianni en couv' de Elle.

Heidi+Klum+Balenciaga+2.jpg

couv.jpg

Balenciaga, c'est plus fort que toi. Et plus fort que ton porte-monnaie (oui, sinon, que fais-tu sur mon petit blog ?) Donc tu seras ravie d'apprendre que Zara a enfin sorti son copycat. Et ça ne manque pas de chien.

balenciagastyle1.jpg

Entre chien et loup, personnellement, je n'ai pas encore choisi. Maintenant, tant qu'à passer chez Zara, autant regarder le reste du menu, hein ...

7496462802_1_1_3.jpg

2024713400_1_1_3.jpg

6264245420_1_1_3.jpg

8768004131_1_1_3.jpg

1255203800_1_1_3.jpg

Lire la suite

07 mars 2011

"Life's too short" (Madcon)

Où je vais me pendre haut et court

Cette saison, vous l'avez sans doute remarqué, il faut tout prendre à revers, à commencer par le jean. Et sur ce point-là, il est facile de nous prendre à défaut, moi et mon mètre 80. Le petit ourlet qui va bien n'est jamais inclus dans la longueur minimale et réglementaire du jean. Alors comment elle fait, la grande Galliane ? Elle ne fait pas. Elle est rebelle dans l'âme (et un peu Alain Delon aussi, avec sa 3e personne), elle porte le jean brut, hautes coutures apparentes. Pas de revers, seulement du tout droit. Mais les beaux jours arrivant, les silhouettes jean toniques se multipliant dans les street-styles, j'ai moi aussi pris mes doutes à revers. Attention au syndrome "à la pêche aux moules", tout de même.

mon.JPG

280220111157.jpg

280220111155.jpg

Jean et tunique Zara, manteau Maje, gilet Vanessa Bruno, sac Balenciaga

280220111154.jpg

280220111156.jpg

Vous avez vu un peu comment je suis à l'aise avec du pantalon trop court mais assumé? En fait, il est trop court. (Et pas vraiment assumé). J'espère qu'avec les beaux jours, le port de la sandale dédramatisera ce 7/8 si compliqué pour ma silhouette, ma confiance, mon aisance devant l'objectif. Quoiqu'en disent les diktats de la mode, prière, sur ce coup-là, de ne pas me remonter les bretelles. Il semblerait que je ne sois guère réversible.

02:22 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : zara, maje, balenciaga

21 février 2011

"Please" (Cee-Lo / Selah Sue)

Où je sais peser de tout mon pois

Pois, pois, mon pois. Pois, pois, mon tout mon roi. Pouet pouet, aussi sec, quand j'ai envoyé ma wish-list d'anniversaire à ma famille. Un email avec trois, quatre repérages et trois, quatre heures plus tard, un appel de ma grande soeur en pétard. Victime du pois des mots et surtout, du choc des photos :  "Non mais dis donc, ma petite (Ma petite, sic. Le réflexe de la grande soeur, à qui je mets 10 cm dans la vue quand même), j'ai cliqué sur tout ce que tu souhaitais, et y'a des pois de partout. Bon, un peu ça va, mais des pois sur la robe, des pois sur les ballerines et des pois sur ta nouvelle vaisselle, je crois que ça fait un peu beaucoup, non ?" Et que dirais-tu, petite grande soeur, si tu me voyais au moment où tu me parles, avec mon nouveau tee-shirt richement doté en dots ? Que dans ma tête, y'a un petit pois ? Chiche !

110220111084.jpg

Gilet By Zoé, tee-shirt H&M, sac Jérôme Dreyfuss, jean Gas

Lire la suite

07 janvier 2011

"Get shorty" #14

Où le vendredi, c'est full monty

LA BONNE ADRESSE

Moi la Boulonnaise, reine de la ligne 9 et papesse de la ligne 123, suis tombée ô grand hasard du world wide, world wild web, sur une adresse lyonnaise absolument craquante. Une petite boutique subtilement agencée, bourrée de créateurs qu'on aime / adore / vénère / engraisse du type Sessun, Bérangère Claire, Swildens : Nyack Boutique. Mes petites princesses du 69 (hum, j'avais prévenu avec full monty), vous savez quoi faire ce samedi après avoir tâté du poireau et de la christophine au marché du coin.

nyak.JPG

D'autant plus que la Nyack en chef a sorti deux foulards en soie rétro à souhait, jugez-en sur pièces et sur mannequins, qu'il est possible de commander par correspondance avec frais de port gratuits (toutes les infos ici).

foulard2.jpg

foulard1.jpg

Photos Nyack Boutique

Lire la suite

29 novembre 2010

"Too little, too late" (Metric)

Où après l'heure, c'est plus l'heurt

L'Histoire ne retient jamais les trains qui arrivent à l'heure, qu'on se le tienne pour dit. Sans retards, pas d'histoire, pas de vie, et pas d'ici. Tchou tchou, sans crier gare, j'ai enfin décidé de me mettre sur de bons rails en avouant mon plus gros défaut en matière de mode : je me réveille toujours un an trop tard. Toujours, always, une nana très late, c'est clair et nett. Pas une fois je n'embarquerai dans le wagon de la tendance, non pas que je ne le vois pas, mais je le trouve bondé pour de bon. Pour de bon, je prends donc le prochain. Il faut aimer son prochain, moi je l'adore. Regardez cette robe Comptoir des Cotonniers : deux ans après tout le monde, la voilà sur moi, et vu que je suis seule à la porter, j'ai plutôt bon dos.

20112010731.jpg
Robe et blouson Comptoir des Cotonniers, bottes André, sac Balenciaga

Lire la suite

01 octobre 2010

"Get shorty #3"

Où les brèves du vendredi, ça rend plus belle la vie

ADOPTEES

Les ballerines rouges vernies André, dont je vous causais la semaine dernière. Les voilà devenues indispensables à mes pieds, question confort, question look, "question fashion" (à prononcer "fa-chion", sinon vous me bousillez tout l'effet de ma phrase. On respecte mes effets, merci). Avec elles, on ne voit que moi. J'en deviens rouge de plaisir, une vraie Golden Lady dans les couloirs du métro. Si je me penchais, je crois bien que j'entendrais le bitume me dire merci. Si, si.

30092010521.jpg

Top Comptoir des Cotonniers, jupe Sandro, ballerines André, sac Balenciaga

 

Lire la suite

20 septembre 2010

"This woman's work" (Kate Bush)

Où métro, boulot, stilettos

Appelez-moi "la schizo du porte-manteau". Oui mesdames, je mène une double vie. Une double vie vestimentaire, on se rassure, je ne balancerais pas comme ça mes escapades noctures avec Gaspard Ulliel à la face du monde (et de l'HDMV). Cette confession de jeune femme brimée, j'en ai réservé la primeur à une de mes lectrices, croisée dans le bus (il faut que j'aille m'asseoir à côté d'une fille qui lit mon blog, si c'est pas du narcissisme). Citizen, tout cela est de la faute de tes lunettes, à tes côtés, je me suis sentie aussi bien comprise que sur le canapé carmin de Jean-Luc Delarue.  Toute une histoire, ma complainte de femme évoluant dans un milieu d'hommes. Milieu ... sportif. Milieu où les compensées, les bottes Isabel Marant, les imprimés, les coupes babydoll, les sarouels, les chemises à carreaux, bref, les moindres petites audaces stylistiques sont bannies. Sinon, gare aux fesses (abondamment reluquées). De tous temps, l'homme s'est adapté à son milieu pour survivre. L'évolution, toute une théorie qui ne m'a pas laissée de pierre. A l'âge d'or du machisme, j'ai donc développé deux façons de m'habiller : la work-friendly (ci-dessous)  et la fun-friendly. Instantanés pris en partant au boulot, en descendant de l'ascenseur.

16092010471.jpg

Robe Sandro, gilet Zara, ballerines Anniel, sac Balenciaga

Lire la suite

00:20 Publié dans My Clothes | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : sandro, balenciaga

22 juillet 2010

"Love is blue" (Frank Sinatra)

Où le grand bleu, c'est pour bientôt

Mmmmmh, je ne sais pas vous, je ne sais que moi, mais l'appel de l'azur baudelairien se fait de plus en plus pressant. A force de voir du ciel bleu de ma fenêtre d'open-space, à force de voir des flots marine dans mon écran plat, à force de voir du vernis turquoise (OPI, of course, pour les French) sur les ongles des Boulonnaises, je suis la tête en vacances. Il fallait bien que cette vague bleue déferle dans mes repérages "fin de soldes", avec des petites merveilles ma foi schtroumpfement sympathiques.

selectionbleue.jpg

Sessun Piou Bag nouveau modèle, sandales Mellow Yellow, marinière Maje, collier Titlee, blouse Dedikate

Lire la suite

30 mai 2010

"Canonball" (The Breeders)

Où je saisis la balle au bond

Pourquoi je n'étais pas là cette semaine, vous vous le demandez sûrement, et vos ongles s'en soiuviennent. Je traînais au pays de la terre rouge, de la balle jaune, du ciel pas souvent bleu, du béton gris, des hôtesses roses, du studio Orange, des badges multicolores, bref, Roland-Garros. J'y travaillais, hein, je ne me dorais pas la pilule devant le fessier galbé de Rafael Nadal (je ne faisais pas que me dorer la pilule, je rectifie).  (Et pas  uniquement devant le fessier galbé de Rafael Nadal, Fernando Verdasco est pas mal non plus, essayez-voir). D'ailleurs, allez constater par vous-même dans le très chouette reportage photos réalisé par Anne-So', et cherchez bien, vous allez m'y trouver. Un petit look estival, vite fait en passant, que j'ai étrenné sur le Suzanne-Lenglen ... en hommage à Suzanne Lenglen, qui n'était pas la dernière des élégantes d'ailleurs.

25052010071.jpg
Top Eple & Melk, jupe taille haute Zara, sandales Zara, sac Balenciaga
Vous avez noté, le ruban de l'accréditation assorti au sac ? Oui, vous avez noté, suis-je bête. Et bien parce que vous avez l'oeil, je vais revenir très vite, et vous en faire voir de cette couleur. D'ores et déjà, appelez-moi, la dame au camel ... Hi ha !

13 janvier 2010

"The Fame" (Lady Gaga)

Où Mister Big est entré dans ma vie de femme libérée

"Presque" est un mot que j'adore. Presque, c'est l'aveu touchant de l'échec, mais aussi de la tentative. Imparfait mais attachant, à la fois fini et à jamais infini, puisque le tout n'est pas atteint, et qu'il reste donc à faire, à vivre, à améliorer. Je ne suis pas une blogueuse mode, je suis presque une blogueuse mode (il me manque un 2.55 Chanel, les photos prises par mon boyfriend street-styler, le partenariat avec un site de ventes en ligne, l'apparition dans le classement Elle Wikio). Je ne suis pas drôle, je suis presque drôle (Florence Foresti est drôle. Et belle. On en reparlera ici si vous le voulez bien). Finissons-en avec mon nombril (presque bien dessiné), et parlons plutôt de celui de mes copines. L'autre soir, attablées dans un resto libanais à 7 euros le mezze, digressions avinées autour de "J'ai croisé une célébrité". Toute fière de moi, j'avance un "la soeur de l'HDMV est sortie avec Christophe Rippert" triomphant. En face, j'ai C., la truculente C., qui est "sortie avec le demi-frère d'Astrid Veillon." La barre était haute. Enfin, à ma droite, j'ai S., la Sandrissime S. , qui est "presque sortie avec le fils de Cookie Dingler". La barre culminait à 6m50, même Bubka ne l'aurait pas tentée. La troisième aurait pu nous sortir Patrick Topaloff de son chapeau, on ne l'aurait même pas écoutée.  Cookie Dingler. Fils. Presque. Amen.

Etrange, donc, ce rapport à la célébrité. J'ai dû être deux, trois fois, reconnue dans la rue ou le métro (pas forcément pour le blog). Mais en général, si on m'arrête, c'est moins pour louer mon port de tête légendaire en photo d'appartement que pour connaître la marque de ma parka. Déjà ça, ça me va. Mon sac City Balenciaga est plus connu que moi, ne le mérite pas vraiment, mais le vit très bien.

014.JPG

Sac City Balenciaga, parka Comptoir des Cotonniers, boots (talonnées!) Jonak

008.JPG

Robe Sessun (Hôtesse de l'air), sac City Balenciaga

Depuis le temps que je vous parle de lui, sans vous le montrer, il était temps de réparer cette injustice. Un peu de lumière, Bright lights, big City. Almost famous, ce sac, que dis-je, cette oeuvre d'art appartenant au patrimoine mondial de la maroquinerie. Il était une fois, mesdemoiselles, la Big City Life.

02:43 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (34) | Tags : balenciaga, sessun