Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 février 2012

"Ain't no sunshine" (Bill Withers)

Où mon histoire, c'est bonnet blanc et blanc bonnet

La voilà, la grande semaine du blanc. Du blanc partout, du blanc mordant, du blanc bien couvrant, la couleur du moment. Sur ma terrasse, en croûte sur les plantes cristallisées. Sur mes murs, immaculé, témoignage de nos ateliers Casto de la semaine passée. Dans les verres de notre samedi soir, très arrosé, la quarantaine de l'HDMV ayant été en grandes pompes fêtée. Dans ma tignasse ébène, fils d'argent et fils d'ariane vers cette trentaine qui s'avance à trop grands pas. Il ne manque plus que la robe, me direz-vous, cruelles que vous êtes. Pour ça, on attendra. Cousue de fil blanc, mon histoire.

IMG_0838.JPG

Lire la suite

19 décembre 2011

"Lundi, get shorty !" #46

Où le Get Shorty se délocalise le lundi

LA PLUS FORTE

Bien joué, Isabel. Bien joué, ma grande, tu as encore réussi ton coup sur ta collection printemps-été 2012. Tu ne t'es pas compliqué la vie, en même temps. Une réédition de ce qui a marché, Dicker forever, et une création de camarguaises molles et souples à se damner, dans des coloris désert parfaits pour les routes sablées de juillet. Clap clap, je m'incline, tu me bootes. 

montagemarant.jpg

Lire la suite

12 décembre 2011

"Rock the casbah" (The Clash)

Où dès que je porte du léo, il part

Dès qu'il voit la bête, pour lui, je n'ai plus rien de la belle. C'est à n'y rien comprendre, et mieux vaut parfois ne pas chercher. Quand les enfants redoutent le grand méchant loup, l'HDMV, lui, a peur du look graou. Le léopard, une phobie dans son surmoi, sûrement une vieille réminiscence de la robe de Katia dans Le Père Noël est une ordure. C'est de saison, me direz-vous, à défaut de raison. Il avait déjà haussé les yeux à la vue de mes ballerines Zara, et l'arrivée de mon Léo tout nouveau, tout beau n'a pas réussi à le réconcilier avec le multi-taches. Je m'en fiche, je n'ai pas envie de sortir les griffes pour lui faire entendre raison. Comme Léo et moi sommes si bien assortis le jour, manquerait plus que le félin qui partage mes nuits m'en fasse une crise de jalousie.

IMG_0489.JPG

Lire la suite

02 décembre 2011

"Vendredi, get shorty !" #44

Où le vendredi, tout est permis

LA BONNE ADRESSE

Faisons comme les enfants, allez, cinq minutes. Disons qu'à Noël, on aurait tout ce qu'on voudrait, vraiment vraiment. Pour ma part, tout ce que je veux ne se trouve pas sous un sapin, à la limite dans une crèche, et ce n'est pas le Père Noël mais Dame Nature qui se charge de la distribution (petit message perso à Dame Nature : en 2011, tu m'as oubliée, mais en 2012, c'est MON ANNEE, pigé ?) Mais oublions mon cas personnel deux minutes, le temps d'une dizaine de photos qui vont nous réconcilier avec la joie de faire et recevoir des cadeaux matériels. A Noël, on gâte les gens qu'on aime avec un grand M. Un grand M pour Merci d'être là, merci la vie de nous permettre, chaque année, de pendre des boules sur un sapin en devisant sur le meilleur film qu'on a vu cette année. Noël, ça rime forcément avec gens exceptionnels, et c'est tout naturellement vers L'Exception, cet e-shop de marque, que j'ai envie de me tourner pour les gâter. Elle est là, ma petite sélection de cadeaux idéaux.

Esacerotokritos.jpg

Un sac en cuir Erotokritos

Lire la suite

05 novembre 2010

"Get shorty ! " #8

Où le vendredi, c'est fashion speedy (mais sans Louis Vuitton)

(RE)VU

Où l'histoire n'est qu'un perpétuel recommencement. Souvenez-vous, 2007. Ségolène Royal enchantait la presse avec sa "bravitude", Laure Manaudou plaquait Philippe Lucas, la France et Flipper en rejoignant son Luca en Italie, et nous bavions toutes sur un jean flare dénommé Anna ... Chez Gérard Darel. Le Gérard, sentant le vent du (jean) large revenir de plein fouet, il s'est pas trop creusé la tête cet hiver : il nous a ressorti Anna de ses cartons, et les gourdasses comme moi qui avaient tourné les talons en 2007, elles s'en mordent les doigts en 2010. J'étais jeune et raisonnable, que voulez-vous, oubliant qu'Anna, c'est forcément glamour (Mouglalis. Kournikova. Karina. Nicole Smith. Cherchez l'erreur). D'une certaine façon, je ne me laissais pas mener par le bout du nez, mais de l'autre, j'ai franchement manqué de flare.

annadrael.jpg

22102010601.jpg

Jean Anna chez Gérard Darel, 135 euros

Lire la suite