Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 septembre 2012

"Feeling good" (Nina Simone)

Où je me fais prendre comme une bleue 

Il y a celles qui se lèvent à pas de loup, presque en avance sur leur réveil, elles jettent un oeil à leur penderie, et, longuement, méticuleusement, passionnément, vont choisir ce qui les habillera des pieds à la tête, presque une science, il y a celles-là. Elles tiennent parfois des blogs, on les lit en se disant tout bas ou en leur écrivant tout haut "bon sang, mais tu aurais dû faire styliste", on se regarde avec notre sweat et notre paire de sneakers, on re-regarde leur blog, on part s'envoyer une crème dessert saveur nougat pour oublier. Sinon, il y a moi. L'arnaque sur pattes (ou plutôt, sur cannes, vu la longueur de mes compas). Qui, en prenant de l'âge, vais au plus simple, au plus vite, au plus complet. C'est de cette flemmardise / incapacité qu'est née, il y a plusieurs mois, ma passion pour "les blouses toutes faites". On les pose sur soi, et on ne fait plus rien. Marche aussi avec les chemises et tuniques imprimées. Un bon slim, et c'est fini. Puisque je n'ai pas le don pour accessoiriser les basiques, je me tourne vers le chic. Un peu ennuyeux tout de même, cette paresse... Parce que le chic, c'est fric. 

blouse2.jpg

blouse.jpg

Blouse disponible ici chez Place des Tendances

Lire la suite

05 mai 2008

"Everybody's gotta learn sometime" (Beck)

Où j'ai 26 ans et je radote, mais c'est pour la bonne cause

Somewhere over the rainbow, dans un pays de maille douce et de petits canards, Charlotte Sometime officie avec ses doigts de fée. Souvenez-vous, je vous ai déjà parlé de la demoiselle sans la connaître, il y a quelque temps, vous vous souvenez bien sûr, les posts passent sur vous comme le temps sur le visage de Catherine Deneuve. Ils laissent des traces. Trêve de grande Catherine, revenons à la petite Charlotte qui, du haut de ses 26 ans, se taille une jolie place parmi les jeunes créateurs qui montent. "Quand j'aime une fois, j'aime pour toujours", professait le sage poète d'Astafort.  Pour toujours, j'aime Sometime.

539851405.JPG
Silhouette printemps-été
704249219.JPG

L'hiver, elle tricote des pulls et des mitaines en passe de devenir mythiques aux bras des Parisiennes. Même qu'elle annonce déjà plein de couleurs pour les prochains frimas, mais vous vous en fichez sûrement, vous voulez voir du léger. Jamais aux fraises, Charlotte a tout prévu avec une série limitée de blouses, robettes, gilets pour bien passer l'été :

518425869.JPG
1396289251.JPG
1851361107.JPG
1850607030.JPG
1498510650.JPG

Oui, c'est frais et poétique. Le site Shoppingparismode ne s'y est pas trompé, en sélectionnant sa collection printemps-été aux côtés d'April, May, Ba&sh et autres Swildens. Et pour les plus petits budgets, Charlotte solde ses anciennes créations, parmi lesquelles cette blouse Liberty parfaitement dans l'air du temps, sur le site Ohipa :

1944127290.jpg
 Avec le mot de passe "Galliane", 5 euros de réduction sur votre commande dès 50 euros d'achat.

Mais je vais arrêter ici et là. Assez de fleurs et de flonflons pour la demoiselle, qui en sera gênée, je la connais. Les photos de ses créas parlent mieux d'elle que mes ritournelles. Alors, comme pour les autres, je lui souhaite plein de belles collections, encore, au pays de la maille douce et des petits canards. Charlotte Sometime. Charlotte Forever.

 www.charlottesometime.com