Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 juin 2015

"Sans chemise, sans pantalon" (Rika Zaraï)

Où je me mets en mode gauloise

Une grande gauloise, pour commencer la semaine. Loin d'avoir mal à ma France, j'ai dégainé mes plus belles braies pour aller au boulot. Certes, pas franchement de potion magique dans ma tenue du jour, mais un pantacourt bien pratique en ces heures "bâtardes". Celles où on aimerait allègrement sortir ses jambes, mais où la repousse pileuse assortie à la teinte cireuse desdites vous incite à la prudence vestimentaire. Comme c'est quand même l'été, et qu'il n'est plus question de sortir en collants à partir du 21 juin (8e commandement sur la tablette de Cristina Cordula), il ne reste que ce stratagème pour se sentir un peu comme à Ibizum ... Tout en restant à Lutèce. 

raye1.jpg

rayeprofil.jpg

rayelegende.jpg

rayelong.jpg

rayegros.jpg

raye2.jpg

Le point beta-test de l'ensemble : les fameuses ballerines Jonak équivalentes à des pantoufles, le top Cos boyfit qui va bien, le trench Zara qui se froisse à tout va et le dernier arrivé de ma collection de bijoux Natalia Henrik... Et des rayures dans mon petit pantalon Caroll, censées masquer les makrout que je m'enfile depuis le début du Ramadan. Impossible en effet de résister au petit corner apparu juste à côté du boulot, parfaitement positionné sur le chemin qui mène à mon bus. Le piège idéal pour me transformer en Obélix, et dans mon couple perdre définitivement la concorde. 

09 juin 2015

"Tout le monde veut devenir un cat" (Les Aristochats)

Où la grande joue les petites reines

Après les jupes ras la religion, voici le modèle de communiante. Pas à une contradiction près, votre humble "serviteuse", d'autant plus qu'elle arbore également le bleu marine de rigueur au Couvent des oiseaux. On lui donnerait le bon dieu sans confession, à la blogueuse mode, partie faire un tour dans les jardins du roi Soleil, histoire de prendre le mieux possible les Lumières. Ne dites rien sur les plis que vous constatez sur la tenue, madame a eu une longue journée, vous risqueriez de la froisser. 

chaton1.jpg

chatonok.jpg

chaton2.jpg

Jupe et sac Caroll, tee-shirt Golri, ballerines Jonak 
(Tout collection actuelle)

chatonprofil.jpg

chatoncoupe.jpg

cat.jpg

Un peu de bleu finalement très royal, de l'or aux pieds, et ma petite dauphine en mode charlotte, la grande patate comme on peut le voir. On se revoit très vite avec une bonne petite adresse made in Versailles ? C'est qu'on y prend goût, à la vie de château. 

01:35 Publié dans My Clothes | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : golri paris, caroll

23 avril 2015

"Si tu disais" (François Breut)

Au commencement était un email. On m'y disait qu'une marque m'aimait bien, qu'elle m'invitait à jouer les Pretty Woman dans son showroom, choisir, essayer, porter, aimer, poser. On me disait des jolies choses dans cet email, alors j'ai cliqué sur "répondre", un clic de petite souris pour un grand oui. La marque avait la classe, Caroll, ça vaut de l'or, surtout quand on a Sienna Miller comme pépite sur ses affiches. Dans la nouvelle collection, j'ai donc pioché, cherché, trouvé. Du gris, du trench, du cuir, du pois, du moi, quoi. Et puis après, sous les bons auspices de My Little Paris, on a mis en scène tous ces coups de coeur dans des lieux qui me ressemblent. Un parc où j'emmène ma fille, un café où j'aime jouer les jeunes filles. Mon cher lit, d'où souvent je vous lis. Les quais de Seine, car ma vie est loin d'être un long fleuve tranquille, et la rue Princesse, comme un symbole. Ne m'avait-on pas demandé de jouer les reines d'un jour ?  

caroll1.jpg

 Chemisier Phoebe

caroll2.jpg

 Blouson Copacabana, robe Célestine

carollinser.jpg

 

caroll3.jpg

 Chemise Bonnie, jupe Eleonore

carollinser2.jpg 

Parc 4.jpg

Trench Memphis, jean Hernando, sac Jane, boots Florence 

En fait, je n'étais pas la seule reine de cette mise en scène. Cinq autres jolies personnes se sont prêtées au jeu du Dressing de femmes créé par Caroll. Une très belle expérience avec une marque moderne et accessible, proposant des coupes classiques et de qualité, soit un vrai vivier d'indémodables pour nos penderies : un trench, une chemise à pois, une jupe, des boots ... Des éléments easy à marier avec les habitués de notre penderie. Et si vous aimez les modèles que j'ai choisis, vous avez -20% sur chacun d'entre eux avec le code DRESSING sur l'eshop ou en soufflant ce mot à la caisse en magasin. En espérant que vous aurez autant de plaisir à les porter que j'en ai eu à vous les sélectionner. La grande fille modèle n'a peut-être jamais aussi bien porté son nom.