Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 avril 2013

"First day of spring" (Chris Brown)

Où on continue la grande illusion 

Regardez-bien, vous ne remarquez rien ? Mais si, faites un effort. Non, je n'ai pas changé de couleur de cheveux (je devrais ?). Et pas de coiffure non plus, toujours ma Marie-Chantal-Goya-attitude (je devrais !). Comment ça, plus ma sempiternelle et sempervirente plante verte en arrière-fond ? Elle est là, sur la deuxième photo, enfin, je n'allais pas vous dépayser comme ça. Donc puisqu'au gré de votre souris, vous donnez votre langue au chat, je vais procéder à la révélation : je porte des vêtements de la collection printemps-été 2013. Si, si. Ouh, l'audacieuse, elle est aventureuse. Trompeuses, les apparences, on ne dirait pas comme ça, mais cette veste était vendue à côté de shorts, de débardeurs, entre le léger lin et le cocon coton. Ce jour-là, il y avait un rayon de soleil sur la France, et le reste n'avait plus d'importance. Cette veste, c'était ma petite façon de faire du hors-saison. 

superbeouvbis.jpg

superbe2OK.jpg

superbelegende.jpg

superbefin.jpg

Alors, pour tout vous dire, après enquête sur l'étiquette, ma veste printemps-été contient quand même 33% de laine. Belle astuce pour nous vendre de la nouvelle camelote alors que nos vestes automne-hiver feraient encore parfaitement l'affaire. Rien à dire, bien joué, j'ai marché, j'ai acheté. Juste ciel, avec le gris clair, j'oublie quand même un peu le gris foncé. 

PS : après tirage au sort de l'HDMV, c'est le commentaire n°35, soit Zoé, qui remporte le Chubby Stick Clinique. J'attends ton adresse postale par mail !

PS2 : Les sweats "La Superbe" sont en pré-commande ici, livraison imminente. A venir, une version rose bonbon... 

PS3 : Plein de jolies choses (Isabel Marant, American Vintage, Swildens ... sur l'Ebay de ma grande soeur !)

23 juillet 2012

"Sunday afternoon" (Texas)

Où le dimanche, ce n'est pour moi qu'un petit lundi

Le dimanche, dans ma vie, n’a rien de sacré. Aucun rite à lui attacher, aucune grand-messe télévisuelle à ne pas manquer, c’est le septième jour de la semaine dans toute sa banalité. Le jour du seigneur peut-être, mais qui rime surtout pour moi, avec jour du labeur. Le dimanche, je ne chôme pas. Je travaille même, au moins deux fois par mois. Et quand comme hier, je vois sur le trajet des silhouettes alanguies sur des transats, éparpillées dans le Parc de Saint-Cloud, alors que je rallie le béton et la climatisation, je prends sur moi. Une femme de devoir. Maintenant, le dimanche, il y a un avantage certain à venir parader au bureau : allées désertes, les chefs ne sont pas là, et mes ballerines souris dansent. Du coup, j’en profite pour sortir le short court sans risquer de me faire rabrouer en long et en large. Mon casual Sunday, en quelque sorte. Au bureau le dimanche, c’est comme votre vendredi : la vie sauvage.

188.JPG

193.JPG
Jupe-short Isabel Marant (coll. actuelle), veste et blouse Zara,
sac Vanessa Bruno, ballerines Repetto via Ann Tuil,
collier Chic Alors via Twicy Store

183.JPG

182.JPG

Je ne vous dis pas comment je porte le short-jupette de madame Marant version taille extra-basse, quand même, pour des raisons de décence bien évidente. Séduite par son côté pratique, et son imprimé, depuis un certain tweet de miss Julie, j’ai un peu ramé pour mettre la main dessus. Ce n’est pas pour autant que je l’autoriserai à dévoiler mes dessous.

PS : Dites, vous est là fin juillet - début août, je continue à poster ? Wouhou ?