Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 avril 2012

"A place called home" (PJ Harvey)

Où il est enfin mien, enchères et en os

Je l'aurai traqué jusqu'au bout du monde, et au bout du monde, je l'ai trouvé. Trouvé là où des Américaines,  elles, n'ont pas pris le temps de le chercher. Elles ne savent pas, peut-être pas encore, je le souhaite à la créatrice d'Heimstone. Et je le déplore pour le compte en banque de cette gentille styliste new-yorkaise, qui s'est séparée sur Ebay de son gilet Betty pour une bouchée de bagel (on adapte aux spécialités régionales). (Une bouchée de bun). Bref, bagel ou bun, ça reste du bon pain. 100 euros frais de port DHL compris, prix d'amie. L'amitié franco-américaine a de beaux jours devant elle. En tout cas, sur moi, elle a bon dos.

DSCN0270.JPG

Gilet Betty Heimstone, robe Zara (coll. actuelle), sac Zadig & Voltaire

DSCN0271.JPG

Lire la suite

03 février 2012

"Vendredi, get shorty !" #50

Où le vendredi, c'est un post de pois (CONCOURS INSIDE)

LA PREUVE PAR L'IMAGE

J'ai été forte. A l'ocre amer, j'ai préféré l'outremer. Et rien que l'outremer. Vous voyez pas ? Mais si vous voyez. Vendredi dernier, je vous avais annoncé la couleur. Le sac Valentine Gauthier pour Chattawak, à 95 euros en soldes, tout cuir, tout moi. Ben j'ai d'abord acheté le bleu, puis je suis repassé hier voir le miel, et je suis repartie sans le butiner, comme une reine. Sagement. Je vieillis. Ou je m'appauvris.

IMG_0817.JPG

Jupe et chemise The Kooples, boots Maje, duffle-coat La Petite Française

IMG_0814.JPG

IMG_0815.JPG

Lire la suite

15 décembre 2011

"Give a hand, take a hand" (The Bee Gees)

Où je partage mes bonnes idées d'Ebay (CONCOURS !)

Je suis une fille à défi. Et ça, vous l'avez compris à force de suivre mes aventures modesques et autres, à chercher des pièces sold-out depuis le XVIIe siècle ou attendre un petit Jésus qui ne veut pas montrer le bout de son nez. Alors quand j'ai reçu dans ma boîte mail la proposition suivante, j'ai trépigné sur ma petite chaise de bureau comme une idiote. Oui, comme ça, vous le faites toutes très bien, voire même trop. La proposition venait d'Ebay France, qui me mettait au défi de trouver un cadeau de Noël pour elle (moi) et un cadeau pour lui (l'HDMV) avec un budget de 140 euros. Ebay. Ebay, soit mon deuxième meilleur ami dans la vie (après Florence Foresti, qui ne s'est toujours pas manifestée en me pokant sur Facebook depuis ma déclaration, mais passons.) Ebay représente au moins 50% de mon temps passé sur le net. D'ailleurs ici, une grosse partie des acquisitions et looks que je vous présente à grand coup de photos méga stylées (oui, là encore, vous faites la même tête que moi, super convaincue, je vois qu'on est raccord) vient de ce site à pépites. Mes deux parkas Sandro de cet hiver, notamment, obtenues à prix d'ami. Donc le défi, définitivement, j'ai dit oui.

noelebay.jpg

On commence par le cadeau pour femme? Parce qu'on n'est jamais aussi bien servie que par soi-même, je me suis mise en quête de ce qui pourrait bien gâter une grande fille comme moi. Par chance, je connais plutôt très bien mes goûts, et je sais quelles pièces cette grande fille comme moi cherche depuis des mois. Ma quête s'est donc étendue aux Ebay Petites Annonces où j'ai décroché la timbale, que dis-je, la fève : une jupe en soie Isabel Marant neuve à 90 euros. Jupe méga-recherchée, remise en mains propres, et la belle encore étiquetée n'attend plus que d'être empaquetée.

OKJUP.JPG

capjupe.jpg

Mes petits conseils de grande utilisatrice : on se programme des recherches, avec des alertes ; on est rapide sur la détente ; on n'hésite pas à  faire une offre d'achat immédiat si la pièce nous plaît vraiment (les autres ne se gênent pas, elles) ; on mise sur les enchères avec photos moches, surtout si on a déjà vu l'objet en boutique (exemple récent pour ma part, un pull Comptoir des Cotonniers avec bandes lurex).

Donc vous avez bien compté, j'ai un peu empiété sur le budget de l'Homme. Mais à ce que je sache, Isabel Marant ne fait rien pour l'Homme, alors il ne m'en voudra pas. Pour lui, c'est vers Ebay Enchères que je me suis tournée. Ebay Enchères où des professionnels mettent en vente en achat immédiat, à prix moindre (car pas de fraix fixe de boutique), des objets de marque neuf, avec une livraison riquiqui. Monsieur en aura donc trois pour le prix d'un :

monatge.jpg

Le dernier DVD de François Damiens (découvert du temps où ses sketches passaient entre les  films sur Canal+), une boîte 100drine pour Sentou pour collectionner ses excès de vitesse et autres contraventions (et hop, le message caché qui passe bien sous le sapin, ni vu ni connu) et un kit Moshi pour son téléphone (je pense aux ondes et à son cerveau) (puis c'est dans la liste des it-cadeaux de l'hiver dans Grazia, et à Noël, c'est bien connu, on moutonne). 55 euros, soit juste 5 euros de plus que le budget, je pense que je m'en suis bien tirée. Il faut dire que j'ai des années d'expérience, qui m'ont presque valu le statut de doctor ex honoris causa en enchères en ligne. Donc, pour boucler cette consultation, Ebay a décidé de fermer les yeux sur le dépassement d'honoraires et de vous offrir un bon d'achat de 50 euros à dépenser sur le site. Pour cela, il suffit 1) de posséder un compte paypal 2) de me dire en commentaire quel a été votre meilleur achat Ebay. Telle est mon ordonnance, valable jusqu'à samedi soir minuit. Alors mes très chères, enchères ou pas enchères ?

16 avril 2008

"Dance little sister" (Terence Trent d'Arby)

Où la greffe de souris dans ma main droite a parfaitement pris, je vous remercie 

M'en est arrivé une belle, l'autre jour. Mais permettez que je digresse, avant de glisser mon anecdote, et que le foulard tombe, et que vous ne reveniez plus jamais ici. On se doit bien ça, entre ondes virtuelles, quand y'a d'la gêne y'a plus d'amour. Donc, depuis le temps que j'ai ouvert ce blog, soit l'ère glaciaire moins un jour, la lectrice me demande comment je peux acheter tant, porter joli, bla bla, en gros, elle se fait indiscrète sur mon niveau de vie. Ma réponse tient en quatre lettres et quelques euros : E.B.A.Y. Je suis peut-être bac +6 en science politique (et vlan), mais je suis aussi thésarde en enchères. Je ne suis pas fiancée à Pierre Sarkozy dit "Mosley" dans les milieux hip-hop, je suis maligne. Je sais repérer la petite pièce de créateur que personne n'a vue, mise en vente pour trois fois rien, ma règle de trois, trois exemples pour que vous compreniez :

1400629671.JPG
1069060105.JPG
Leçon 1 : du basique tu préfèreras à ce bibi créateur en tartan moutarde. Prise de rique zéro. L'exemple : la parfaite petite veste noire, de longueur homologuée, signée par le créateur du Marais CH IND pour... 8 euros. Oui, ça fait mal, et ça continue.
1560844246.JPG
Leçon 2 : ne pas se fier aux photos de l'objet. Si photo moche, peu d'acquéreurs, donc petit prix.
L'exemple : une robe Isabel Marant neuve achetée... 16,50 euros.
1934308622.JPG
1049892578.JPG
Leçon n° 3 : regarder l'historique du vendeur pour voir combien il a lui-même acheté la pièce et s'il la refourgue. En cas de coup de foudre total, ne pas la payer plus.
 L'exemple : un top APC rayé, 35 euros

Donc, mes certitudes, mes caquetages, ceux que je vous sers ce matin en un vrai baratin, je les ai également livrés à ma grande soeur. Qui a du goût pour trois et de la jugeote pour six. Qui reluque mon top APC que je lui vends, comme Sarko les airbus, avec un entrain tout méditerranéen, look look ma fille les volants et les fils de lurex. Elle me prend mon butin des mains, regarde les coutures de la poitrine, me le tend et, stoïque : "Evidemment qu'elle est belle ta tunique, je vais pas te dire le contraire. C'est la mienne, je l'avais fait reprendre au décolleté et je l'ai vendue y'a un mois." Yala, perdu le bagou. J'ai peut-être une thèse en Ebay, mais j'ai mention passable en sociologie de la famille.

PS : pour finir, une petite perle vue sur Ebay hier, morceau choisi : "Je précise que cette tunique est véritablement authentique, il ne s'agit pas d'une contrefaçon, et que j'ai parfaitement le droit de la vendre".

01:19 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (50) | Tags : ebay, apc, isabel marant, ch ind

04 avril 2008

"Rebellion lies" (Arcade Fire)

 Où je tords le cou à mes préjugés, et je me dis qu'Egon, ça peut faire un chouette prénom

Diane a le nom allemand et la particule intimidante. Belge d'origine, me précise t-on chez l'ami Wikipedia, mais mariée au Germain prince Egon, qui lui a gentiment légué l'umlaut sur le ü et le "von" qui résonne. Diane Von Fürstenberg, ça vous pose une personne, et en impose aux autres, tant et si bien que les autres, ils ont peur. Moi itou, simplement (Bibi). Dans ma petite tête de modeuse bêcheuse, le raccourci s'est toujours fait, le préjugé solidement vissé, et la curiosité réduite à néant. Equation à zéro inconnue, tout était klar : les collections Diane Von Füstenberg, c'est pour Mémé Gisèle.

Honnêtement, j'aurais pu continuer longtemps sur ces certitudes, rencontrer Gaspard U., fonder une famille, monter les marches à Cannes en Luella et raconter mon bonheur dans Gala. Jusqu'à ce jour de mars où, on Ebay, je tombe en cliquant par hasard sur une blouse sans nom, sans marque, ravissante. La vendeuse me dit qu'elle a passé l'âge pour la porter, 50 ans, elle se résigne, elle s'en sépare. 40 euros. Banco. Dans le colis, une petite lettre, avec la photo du modèle porté. Madame la trop vieille mais trop gentille avait arraché l'étiquette de ce modèle, mais gardé la référence sur Nordstrom. Diane Von Fürstenberg. Hein?

2032398037.JPG
Blouse Diane Von Fürstenberg, sac Sessun, pantalon flare Maje acheté à prix d'amie à Bérangère
1748557965.jpg
Blouse Diane Von Füstenberg portée par une fille dont c'est le métier, notez la différence

Ainsi donc, mes 26 ans à peine défaités, me voilà bonne à porter du Didier Parakian et du Ralph Lauren. Avais-je perdu mon oeil dur comme le rock ? Deux jours plus tard, je lisais Biba en Luella (she's my baby), qui m'apprenait plein de belles choses sur la Diane chasseresse. Qu'elle avait deux portraits d'elle signés Warhol dans le salon. Comme moi. Que sa mère était la plus grande source d'inspiration de sa vie. Comme moi, sauf que c'est la mère de Garance avec ses Moncler et ses Rolex qui m'inspire, mais on y est presque. Que son style se résumait à cette mauvaise redite d'une chanson de Shania Twain "Feel like a woman, wear a dress". Comme moi, tous les jours où je mets pas mon slim et mon gilet, soit souvent. Diane, ses Andy Warhol et moi, on était définitivement faits pour s'entendre, et quand je suis allée  jeter mon oeil (devenu mollet) sur sa collection, j'en ai fait tout un plat :

300306477.jpg
1447439101.jpg

Alors, certes, c'est commercial, facile, européen, ce qu'on veut. Mais Diane, elle partait de loin avec moi, alors ne commencez pas à lui tomber dessus à critiques rompues. En plus, Madame De m'a clairement fait comprendre qu'elle était branchée young quand j'ai vu ça :

910687642.jpg
Photo Imax Tree pour Madame Figaro

Oui, du tie and dye chez Diane Von Furstenberg. Orange pétant et foulardant. Et j'aime bien. Alors, je repense à ce mail de ma mélancolique vendeuse Ebay, "je n'ai plus l'âge, à 50 ans, pour mettre ces choses". Envie de citer le Cid, tiens, vendredi c'est poésie, "je suis jeune il est vrai mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas le nombre des années". Envie de lui répondre que non, elle se trompe, et je me suis trompée aussi. Il n'y a pas d'âge pour porter les créations de la dame à particule. Elémentaire.