Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 juillet 2011

"Oh la la" (Brigitte)

Où je me mets en mode profil bas

Vous n'êtes pas sur un blog mode. Vous n'êtes pas face à une blogueuse mode, passez votre chemin. Les indices ? Parce que ce n'est pas aussi clair que l'eau de pluie qui dégouline sur vos oscillo-battants* ? Vous m'avez vue, ces dernières semaines, un head-band dans les cheveux, le signe "V" comme il se doigt sur mes modestes photos, des sneakers Isabel Marant aux pieds ? (Rah oui, je l'accorde, lâchez-moi les baskets.) (Je ne suis pas une blogueuse mode, mais je n'en reste pas moins femme. Faible. Faible femme. Fille. Mauvaise fille.) Reprenons. Vous m'avez vue, jamais au grand jamais, arriver à marier du vert jungle, du jaune bouton d'or, un bracelet rose fluo dans ma tenue, et pouvoir aller bosser comme si de rien n'était ? Ca y est, vous m'avez comprise. Je ne porte jamais d'head-band, pas plus que de bracelet inca ou tête de mort, je ne sais pas poser et je n'ai pas de Reflex (hormis aux raquettes de plage, vous verriez ça, imbattable). Quand d'autres filles, elles, vous font rêver avec du poncho ou du cropped tee-shirt H&M. Vous arborent un vernis Essie à la semaine, et un Balenciaga au mois. Vous convertissent même aux creepers. I'm a creep, moi. Je ne suis pas une blogueuse mode, je suis juste une fille qui a un peu de goût. Une fille au goût simple.

150720111722.jpg

Lire la suite

08 juillet 2011

"Vendredi, get shorty" #32

Où le vendredi, on se grandit

LU

Et si on zappait la Une, et qu'on commençait par la fin, avec une fille très à la page ? La dernière page, pour une fille première en tout, en goût, en style, en salaire ? Jeudi, Libération consacrait son fameux portrait à Emmanuelle Alt. Halte-là si vous n'avez pas lu ce papier bien troussé, aussi bien que les pantalons longs qu'arbore cette belle plante. Un décryptage intéressant de la Rock'n'roll Altitude, mais presque aussi glacé que les couvertures du Vogue qu'elle dirige depuis quelques mois.

070720111700.jpg

070720111701.jpg

On apprend qu'Emmanuelle est une "vraie gentille" (et pan, prends-ça dans la mèche, Carine), qu'elle est mariée au Directeur artistique d'Isabel Marant (d'où sa fabuleuse collection de vestes cintrées), qu'elle mesure 1m77 mais ne sort pas sans son décimètre de talons. Un modèle, donc, pour la grande fille que je suis. Et même que, comme elle, je suis allée à Lübeck, en Allemagne. Vogue, sa galère, mais j'aimerais aussi bien mener ma barque, moi.

Lire la suite