Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 octobre 2011

"Vendredi, get shorty !" #41

Où le vendredi, c'est ni clou ni vis

LE RETOUR EN FORCE

C'est tweed again à Paris, mes amies. Le tweed a pris ses quartiers d'hiver dans les vitrines et dans nos magazines chéris. Dans ma penderie, il officie en manteau depuis au moins cinq ans, rafistolé à chaque solstice par un petit coup de pressing. J'ai donc ressorti ma vieille pelure pour un petit tour à Boulogne, histoire de faire prendre l'air à mon nouveau Jérome Dreyfuss : bye bye Jean marron, qui a trouvé une nouvelle propriétaire, bienvenue Jean bordeaux. Un "jean-ménage" bien de saison pour la nouvelle propriétaire que je suis.

IMG_0269.JPG

Lire la suite

04 juillet 2011

"All summer" (Kid Cudi)

Où l'été, j'hiberne ?

De retour d'un week-end ensoleillé, ensommeillé, enchantant et enchanté, me voilà à me poser la question fatidique de début juillet : l'été, dois-je continuer de bloguer ? Certes je poste un peu pour moi, mais surtout beaucoup pour vous. Et si ce week-end, j'ai attrapé un beau coup de soleil (le coup d'amour, c'était déjà fait), je ne vais pas, lectrice, continuer de chanter tout l'été si tu n'es pas là, et si je rêve tant pis, quand tu t'en vas, je blogue plus la nuit. Merci Richard Cocciante de m'avoir prêté tes mots mélo pour lancer mon sondage d'avant-plage: qui est encore là, en juillet, pour m'écouter jacasser ?

COPIE.jpg

Top Vanessa Bruno, sandales Maloles, pantalon Zara, sac Jérôme Dreyfuss

En attendant de fouler la plage bondée, j'ai mis les galets à mes pieds avec ce joli modèle Maloles. Et j'espère que ma tenue, et mon sondage, ne vous laisseront pas de marbre.

17 mars 2008

"Billie Jean" (Michael Jackson)

 Où certaines d'entre vous se contenteront de retenir que je vole Gala chez le médecin, et c'est bien dommage 

Bien sûr, on se figure que le monde est mal fait, que les jours nous abîment comme de la toile denim, mais dans cet "Autre Finistère" (Les Innocents, éponyme), comme de partout, la toile denim aura beau s'abîmer, se patiner, se franger, s'élimer, on ne quittera jamais son jean, et encore moins cet été. Certes, le retour tant annoncé du petit blouson, dont on laissait négligemment dépasser le col de nos cabans de lycéennes, se fait heureusement attendre, mais il est bien le seul. La robe, la shoe, le sac, et même la blouse, se convertissent cet été indigo

Comment ça, vous n'avez pas vu le "Billy Jean" de Jérôme Dreyfuss en boutique? Soit, vous avez fermé les yeux en passant devant le stand du Printemps pour éviter l'impossible vendeuse dont les bras tentaculaires alpaguent les proies faciles, ou plutôt les yeux dociles. Moi-même, malgré ma réputation de dure à cuir, j'ai préféré ne pas approcher mon autofocus à moins de 50 cm de la bête, mais j'ai déniché une image de son cousin "Jean" ... Jean (Photo Gala):

1339054055.JPG

Et puis, quelques basiques, glânés ci et là, tel la blouse plastronnée, revisitée par D-Squared :

279941901.JPG

Le gilet d'homme, revisité par Lagerfeld

288916122.JPG

Le body couleur jean, proposé par Stella Mc Cartney (Photo Imax / Mme Figaro)

1490303990.jpg

Et pour les plus culottées d'entre vous, ce modèle Lacoste, franchement dispensable :

365603243.JPG

Et je passe sous silence le sac tout mou casual comme la robe APCréées par Jean... Touitou, pour faire court. Pour ma part, j'ai cédé à l'appel tranquillement, comme d'hab' sur Ebay, le meilleur ami des fauchées : la robe housse Isabel Marant. Manches ballons, boutonnée, c'est tellement facile de ne pas se tromper.

2141205503.JPG
1529417201.JPG

Et entre toutes mes Jeâneries, s'il ne fallait en retenir une, que cela soit celle-là : éviter, obligatoirement, le total look, soit la blouse sur le flare, le gilet sur la blouse, la robe sous le blouson, et la culotte sous aucun prétexte. Regardez, d'ailleurs, la lecture qu'en fait l'Isabel Marant, qui réédite ce modèle, qu'elle volante en prévision des brises estivales :

 1143106666.jpg
Photo Fanny

Les plus classiques, jean'sénistes, se contenteront de balayer les trottoirs de leurs flares annoncés inévitables. D'avoir la blouse romantique sur le skinny pré-historique. Soit. Mais cet été, quoi que vous en pensiez, et quoi que Nicolas G. en dise, je serai totalement Ober*. Ca tombe bien, l'été, il neige pas. Même sur les jeans.

* Dérivatif "d'über" quand on parle uniquement de jean. Cf la marque des jean serrés rose pâles de notre adolescence devant Beverly Hills. Cf Violette