Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 mai 2012

"Vendredi, get shorty" #65

Où le vendredi, c'est quand même toujours frizzy

LA NOUVELLE PASSION

Ne me dites pas que je ne vous avais pas prévenues. Le perfecto a fait une incursion expresso subito staccato soprano dans ma penderie, et le voilà proclamé mon meilleur ami. Il va falloir voir à ne pas commencer une collection, car quand j'aime, malheureusement pour mon banquier, et mon armoire somme toute limitée, je ne compte pas. Moderato cantabile, connais pas.

019.JPG

017.JPG

Perfecto Maje (Ebay petites annonces), escarpins Repetto, jean Zara,
tunique Les Composantes, sac Les Composantes.

Et si elle devait craquer pour un nouveau modèle, la grande fille modèle irait sans doute le chercher chez Les Petites ...

blouson.jpg


Lire la suite

03 février 2012

"Vendredi, get shorty !" #50

Où le vendredi, c'est un post de pois (CONCOURS INSIDE)

LA PREUVE PAR L'IMAGE

J'ai été forte. A l'ocre amer, j'ai préféré l'outremer. Et rien que l'outremer. Vous voyez pas ? Mais si vous voyez. Vendredi dernier, je vous avais annoncé la couleur. Le sac Valentine Gauthier pour Chattawak, à 95 euros en soldes, tout cuir, tout moi. Ben j'ai d'abord acheté le bleu, puis je suis repassé hier voir le miel, et je suis repartie sans le butiner, comme une reine. Sagement. Je vieillis. Ou je m'appauvris.

IMG_0817.JPG

Jupe et chemise The Kooples, boots Maje, duffle-coat La Petite Française

IMG_0814.JPG

IMG_0815.JPG

Lire la suite

25 novembre 2011

"Vendredi, get shorty !" #43

Où le vendredi, c'est British esprit

LA TENDANCE

A Montélimar, on trouve bien du nougat. A Caen, on mange bien des tripes (même qu'elles sont à la mode, dites-donc). A Cambrai, on fait rien que des bêtises, même quand on ne s'appelle pas Sabine Paturel. A Calais, on fait rien que dans la dentelle et à Cavaillon, on a le melon (même quand on ne s'appelle Sabine Paturel, ce qui arrive souvent, en définitive). En revanche, à Chelsea, j'ai eu beau chercher, on ne trouve pas spécialement de chelsea boots. Donc si vous voulez céder à la tendance plate de cet hiver, pas besoin de traverser la manche.

IMG_0308.JPG

(Vous avez vu, le comble de la smartitude avec mon mug de thé ? Bodum, je précise)

IMG_0309.JPG

Veste Bel Air (2010), sac Jérôme Dreyfuss (Jean),
chemise School Rag (2010), chaussures Pieces

camille.jpg

Mes boots, modèle Camille

Lire la suite

23 mai 2011

"Green eyes" (Coldplay)

Où dans la couleur, je suis à bloc

Je suis fluo-ré(ti)-cente, les filles. J'en vois de partout, impossible de le manquer, je le vois beau, je le vois stabiloté, mais je fais comme une allergie. Le rose, le jaune, le orange flashy ne me font pas envie (hormis ici, sur ces ravissantes spartiates Miu Miu hors de prix, donc hors de ma vue et de ma vie). Et plus j'en vois, plus je me dis qu'il faut être une styliste du talent de Punky (dont la science modesque est même reconnue par Harry) pour savoir l'accommoder dans une tenue réussie. Trop peur de faire under-aged, trop peur du retour de bâton "Rihanna du pauvre". Alors, je passe mon tour sur ces couleurs très primaires, et je me rattrape sur un beau vert. Il faut dire que le Jérôme Dreyfuss de mon coeur m'a poussé sur cette voie bien pelousée depuis que je l'ai adopté, un certain matin de mai.

300420111435.jpg

Top Les Petites (2011), boléro Bel Air (2010), sac Jérôme Dreyfuss

Lire la suite

19 avril 2010

"An intense beige" (Judybats)

Où je deviens prescriptrice de fashionitude itou

A force de lire que le gris, c'était le nouveau blanc, que le vert, c'était le nouveau noir, que Camélia Jordana, c'était la nouvelle Nana, j'ai eu envie moi aussi de concepter. Allons- y gaiement (prend son air le plus sérieux, type David Pujadas avant de lancer la météo) : "le beige, c'est le nouveau gris". En tout ce printemps, c'est bien simple, tout ce que je vois de beige, je l'achète. Déjà, regardez mes pieds :

015.JPG
Repetto beige
017.JPG
"Mimnor" pour André beiges
Et je vous passe le trench, la jupe, la blouse liberty beiges comme chou. Mais dans ma beigecébeigé attitude, manquait tout de même un élément de taille : le sac. Le sac, toujours raccord avec les pieds chez Galliane (cf théorie du rappel). Donc, à la recherche du beige bag idéal, me voilà à jeter mon dévolu sur le Chanty, le nouveau cabas en toile de Les Petites vu partout : Elle, Grazia, Marie-Claire.
006.JPG
La preuve que le Chanty est un "it-bag"
Partie sur le e-shop pour acquérir la bête, la bonne surprise : la marque a demandé à quatre illustratrices de graaaaaaaand talent de personnaliser leur Chanty. Angeline Melin, Pénélope Bagieu ou encore Isacile ont crayonné le cabas, déjà mignon, devenu canon.
chanty1.jpg
Le Chanty de Pénélope Bagieu
Chanty2.jpg
Le Chanty d'Angeline Melin

penelopegrosplan.jpg
Une marinière rouge, une verre de soda, une chevelure de sirène : pas de doute, ce cabas, c'est tout moi. C'est tout vous, c'est tout vu, et la méga bonne nouvelle pour toutes, c'est que du 19 au 29 avril, les frais de port sont offerts sur cette collection. C'est ici que ça se passe (je n'ai pas de partenariat avec Les Petites je précise). Du cuir, du beige, coordonné à mes pieds ... Pas de doute, cet été, je serai habillée comme mon sac.

PS : Du Repetto, du Isabel Marant, du Jérome Dreyfuss, sur le Ebay de ma grande soeur !