Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 janvier 2013

"Vendredi, get shorty!" #92

MON LOOK DE LA SEMAINE

Je vous ai toujours dit, écrit, comme vanté, le fait que je n'étais pas une vraie blogueuse mode. Dernière preuve en date : j'emmène mon appareil-photo en vacances dans ma famille, avec l'espoir d'immortaliser quelques looks de fête. D'une, je suis bien trop occupée à siester que j'en oublie de faire des photos. De deux, j'oublie carrément l'appareil chez mes parents, et avec lui la carte mémoire qui contenait les deux dernières tenues shootées avant les vacances. Ca, c'est moi, Galliane, pour vous servir. Je me vois donc obligée de vous servir ce vendredi un look qui date de mi-décembre, mais bon, il y a du gris, il y a du bordeaux, bref, c'est tout moi. Il n'y a pas photo. 

oldieouv.jpg

oldiegrosplan.jpg

oldie3.jpg

Lire la suite

14 septembre 2012

"Vendredi, get shorty !" # 78

LA BONNE NOUVELLE ...

... C'est que Morgane Sézalory, qui se cache derrière la griffe Les Composantes, n'a pas perdu son talent cet été. Elle aurait pu le laisser sur la plage en quittant son lieu de villégiature, mais non, elle est revenue pour cette rentrée avec un nouveau  format de sac tout beau (Sézane, qu'il s'appelle), et des modèles Patricia Blanchet parfaits pour nos pieds de sandales privés. Allez-en juger par vous-même, il reste quelques pièces à adopter !

composantesbag.jpg

composantesshoes.jpg

compoporto.jpg

composilhouette.jpg

composantessac.jpg

booties.jpg

Lire la suite

04 juin 2012

"Man in the mirror" (Michael Jackson) (concours inside)

Où j'ai trouvé le carré d'or

Mes cheveux et moi, c’est une longue histoire. Longue, jusqu’aux épaules minimum, je dirais. Longue à démêler, longue et ennuyeuse, longue comme un dimanche de pluie devant un Grand Prix de Formule 1. Alors quand je me suis pointée toutes mèches dehors devant un coiffeur qui ne m’avait jamais vue en lui disant : «Mettez-moi la tête au carré», je l’ai d'abord mis K.O. Une allonge de presque 30 cm, il s’est pris, de la taille de son plan de coupe. Et moi, une montée d’adrénaline sympathique pour un vendredi de mai qui avait tout pour être normal (des céréales au petit-déj’ et Koh-Lanta à la télé le soir. La vie, quoi).  Devant la photo du modèle, il a opiné du chef. Il m’a demandé «On y va» ? J’ai dit «On y va». (Ce qu’on peut manquer d’inspiration dans les endroits qui sentent la laque et l’eau oxygénée). Dans le salon, les autres clientes esquissaient un sourire en coin, surtout quand le stagiaire-shampoing a dit qu’il allait alerter les pompiers au cas où je fasse un malaise. (Ce qu’on peut manquer d’inspiration dans les endroits qui sentent la laque et l’eau oxygénée). Je n’ai pas fermé les yeux. Et cette longue histoire, on y a coupé court. Ciseau.

DSCN0699.JPG

DSCN0696.JPG

Pull Maje (coll. actuelle via Place des tendances), sac Vanessa Bruno (coll. actuelle),
jean LTB, ballerines Repetto, manchette Gat Rimon (coll. actuelle)

Lire la suite

23 mai 2012

"Funky stuff" (Kool and the Gang)

Où avant d'être Posh, je suis "sporty"

Après le nom des gens, le nom des choses. Parce que parfois, on pense avoir l'air de rien, mais en fait, on a tout bon. Comme moi ces derniers matins, enfiler un perfecto (nous y revoilà), un jean et des baskets - chouette, c'est sympa tu verras - et en fait, coller à une tendance qu'on ne soupçonnait même pas. En lisant quelques bons blogs un soir, j'ai appris que mon no-look no time du matin s'appelait en réalité du "casual sporty". Je me suis d'un coup sentie bien savante, et bien fashion, et bien incitée à ne pas en faire plus parce que "c'est tendance". Si ça se trouve, ai-je sorti à l'HDMV médusé, ouvrir un sachet surgelé Picard et l'assortir à une salade verte, c'est aussi "tendance". Et ne plus se raser les poils des jambes aussi. Autant sur le premier point, il pouvait sacrifier à la hype du congélo, autant sur le second, il n'a pas semblé un poil d'accord. 

DSCN0610.JPG

Perfecto Maje Austral (coll. actuelle), top Isabel Marant, jean Comptoir, baskets Veja

DSCN0611.JPG

Collier Chic Alors, disponible chez Twicy Store à -20% avec le code "GALLIANE"

Lire la suite

11 avril 2012

"Down the drain" (Lily Wood and the Prick)

Où avril file un très mauvais coton

A force de semer mes envies de tenues couleur grenadine, corail, fraise, pastèque, j'ai récolté les raisins de la colère. Le printemps m'a punie pour mon impatience, en nous rebalançant un bon coup d'automne. Résultat : de la pluie, du froid et le moral dans les chaussettes. Car oui, on reporte des chaussettes. On n'est pas folle, on a compris que si on se balade encore pieds nus, ce n'est pas que l'automne qu'on va retrouver, c'est aussi l'angine de cet hiver. Bref, les feuilles mortes se ramassent à la pelle, et pour ne pas totalement abdiquer au caprices du seigneur météo, j'ai l'astuce qu'il vous faut : la parka de mi-saison.

DSCN0383.JPG

DSCN0375.JPG

Parka The Kooples (été 2011), gilet Oysho, sac Zadig & Voltaire, boots Pieces

DSCN0381.JPG

Lire la suite

06 avril 2012

"Vendredi, get shorty !" #60

Où le vendredi, c'est communication sans fil

NOBODY'S PERFECT(O)

Les filles cool portent un perfecto. La vérité m'est apparue cette semaine, et la vérité crue, car moi, je n'en n'ai pas. Oui, je sais, c'est un peu la lacune qui fait tache dans une penderie qui se respecte. On peut très bien fonctionner sans sneakers Isabel Marant ou sac Balenciaga, mais un perf' noir, souple et épais à la fois, ça vous sauve la mise. Toujours. Surtout s'il est bien coupé. Et pas cher. Et long. Et rock. Et pas trop rock. Bref, la perfection faite perfecto, je me suis mise à la chercher.

coool4.jpg

Zara, collection actuelle

cools.jpg

Zara, collection actuelle

coolgirls.jpg

Un vieux modèle Maje

bluse.JPG

Photo empruntée à Angie

Il faut bien reconnaître qu'en matière de perfectos, Maje se pose là. Leur prix aussi, mais comme un perfecto se patine et vieillit bien, je suis en train de mettre la main sur le modèle ci-dessus, millésimé 2009. Toujours aussi dure à cuir, la Galliane.

Lire la suite

16 janvier 2012

"French girl" (President of the United States of America)

Où on ne commence pas l'année sur une bonne note

Comme des triples buses, on a perdu notre triple A. Envolée, la bonne note, nous voilà au pied de la lettre. Et tout le monde de se demander, dans nos chers journaux télévisés, comment vont les Français ? Le moral est bon ? Apparemment, oui. Quelques-uns, ceci dit, ont bien le moral dans les chaussettes. Moi, j'ai le moral dans les paillettes.

maje,la petite française

IMG_0735.JPG

IMG_0738.JPG

Duffle-coat La Petite Française (coll. actuelle),
top Vanessa Bruno pour La Redoute (coll. actuelle),

jupe Et Vous, boots Maje (coll. actuelle, soldes), sac Sessun

IMG_0742.JPG

Mes petites boots de ville, mi-cuir mi-daim, avec le talon sparkly pour faire étinceler le bitume gris. Des strass comme remède au stress, rien de bien nouveau sous mon soleil d'hiver. Question confort, ma notation est sans appel : triple A sur toute la ligne, pas une seule ampoule à déplorer. Et pour les inaugurer, j'ai sorti mon caban le plus patriote. Sur l'étiquette y est inscrit "La Petite Française". En voilà une qu'on aura du mal à déclasser.

PS : Du réassort Isabel Marant, Jonak, Les Prairies de Paris sur le vide-dressing ...

PS2 : Je me suis fait reprendre sur Twitter par une demoiselle qui s'est insurgée parce que je vous ai traitées de feignasses, les fâchées du clavier et du commentaire. J'espère que vous, vous me connaissez mieux que ça. Sans commentaire ;-)

18 novembre 2011

"Vendredi, get shorty !" #42

Où le vendredi, c'est 30 millions d'amies

L'ERSATZ

Je ne veux pas reprendre à outrance les philosophes, mais bon, à certains moments, cela s'impose. Et comme j'avais déjà fait référence au sage poète d'Astafort, il ne m'en voudra pas de lui emprunter celle -ci.  "Il y a une heure où va retentir, le signal ; il y a une heure où tu vas te sentir, animal, animal, animal, animal ...". L'heure d'hiver est arrivée, et avec elle le souvenir des fameux pulls chien Balenciaga. Mais si, la pré-collection automne-hiver 2011. Mais si, Heidi Klum. Mais si, Chiara Mastroianni en couv' de Elle.

Heidi+Klum+Balenciaga+2.jpg

couv.jpg

Balenciaga, c'est plus fort que toi. Et plus fort que ton porte-monnaie (oui, sinon, que fais-tu sur mon petit blog ?) Donc tu seras ravie d'apprendre que Zara a enfin sorti son copycat. Et ça ne manque pas de chien.

balenciagastyle1.jpg

Entre chien et loup, personnellement, je n'ai pas encore choisi. Maintenant, tant qu'à passer chez Zara, autant regarder le reste du menu, hein ...

7496462802_1_1_3.jpg

2024713400_1_1_3.jpg

6264245420_1_1_3.jpg

8768004131_1_1_3.jpg

1255203800_1_1_3.jpg

Lire la suite

26 octobre 2011

"Cherry lips" (Garbage)

Où la gourmandise est un très vilain défaut

Cerise sur mon gâteau, cerise sur mon chapeau. Il y a la tentation des magazines, des blogs féminins, des vitrines dans la rue, des animatrices TV qui se mettent à trop bien se saper (heureusement, il nous reste la météo pour regarder la télé sans risque. Merci Evelyne, Florence, Catherine, continuez le tailleur coupé taille et la robe trois-trous, nos comptes bancaires vous remercient). Ca, c'est pour les filles normales, les bienheureuses, les pourquoi pas moi ? Pourquoi pas moi, car j'ai le défaut, très vilain, d'un des sept péchés capitaux : la gourmandise. Le cookie chocolat blanc, le foie gras sur du pain d'épice, le scone Starbuck's réchauffé. Une gourmande à l'amende, perpétuelle, surtout quand mon vice glisse vers la mode. Exemple : la framboise, je l'aime en fruit, en sorbet, en yaourt et ... en sacs. En chaussures. La framboise a un goût de péché, dont je récolte trop souvent les fruits, et voilà maintenant que je croque la pomme. La pomme d'amour, bien dorée, bien vernie, luisante, reluisante, trop séduisante. J'en viendrais à croquer mes pieds, si je pouvais. 

naf naf,maje,minelli,repetto,swildens

Babies Naf Naf (collection actuelle, 29,90 euros)

Lire la suite

10 août 2011

"Not the moment" (Supertramp)

Où je dresse l'inventaire du vestiaire

Et le soleil continue de faire sa vie, et ci, et là, et moi la mienne, je joue la belle indifférente, je change de jean comme de chemise, et je regarde les nouvelles collections envahir le net. Août aura ma peau, une peau retournée, si j'en crois les visuels et les cintres des différents e-shops. Après les sacs, les chaussures, je me découvre une affection débordante pour les manteaux, les vestes, les blousons. Pardessus tout, par dessus tous, je remets le couvert en attendant de me découvrir. (La semaine prochaine, en Corse) (Yeeha) (Si le soleil n'est pas là-bas, je me petit-suicide au brocciu et je distribue des châtaignes). Petit repérage avant les coquillages. Mon top-coat, en quelque sorte.

maje.jpg

Bash.jpg

Lire la suite