Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 janvier 2012

"How come you never go there" (Feist)

Où j'ai attendu, attendu, elle n'est jamais venue

Elle nous rattrape le plus souvent, la tendance. Nous saisit au vol, nous agrippe au col, elle est comme ça. Conquérante. Elle le sait très bien qu'on n'en a pas forcément rêvé un jour, d'un gilet imprimé aztèque, de bottes de pluie montantes. Elle le sait, elle s'en fout, elle nous aura. Tel est l'ordre normal des choses, et moi, depuis quelques mois, je vais à rebrousse-poil. Je cours après la tendance, je la cherche, et ne la trouve pas. Pas n'importe laquelle, une tendance bien précise qui, aussitôt esquissée, ne s'est jamais dessinée. Restée au stade brouillon, ma tendance m'a laissée en rade, coincée au stand maroquinerie. La maxi-pochette, annoncée avec tambour et trompette au printemps dernier, j'attends de la voir passer.

La-maxi-pochette-portee-main_portrait_gallery.jpg

Photo empruntée à Grazia

Lire la suite