Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 juillet 2012

"I heard it through the grapevine" (Marvin Gaye)

Où l'été me botte, finalement

J'ai beau habiter dans le far west parisien, là où la Seine prend des airs de Mississipi avec ses péniches alignées, je n'ai jamais eu l'âme d'une cow-girl. Vous m'avez déjà vue avec de la santiag ? Non. Du jean à imprimé navajo en bandes ? Non. Des bimbeloteries en turquoise au cou et au poignet ? Non. Le petit blouson en jean élimé sur le dos et un morceau de paille machonnée dans la bouche ? Non plus. Les westerns, je les aime à la télévision (avec John Wayne dedans) (et une histoire qui se termine bien, ce qui exclut donc en premier chef Fort Alamo). Maintenant, comme vous le savez néanmoins, je suis une adepte de la boots plate, et cette bête ne connaît pas de saison. Et l'été, pardon """""l'été""""", mes jambes ont parfois envie de se dégourdir hors de leurs jeans, quand le passage chez Christiane l'esthéticienne n'a pas été zappé d'un coup de flemmardise légendaire (un peu celle de Jolly Jumper, sur ce coup-là). Et là, mes boots à 300 boules, j'ai bien envie de les amortir, plus que mes sandales Topshop à 20 euros. Une rationalité financière qui me pousse donc à aller contre mes schémas modeux bien établis. Car dans ma tête, une petite robette à fleurs, ça ne peut que se marier avec des sandalettes toutes mimi. Pas avec des camarguaises dégueulantes sur la cheville qui appellent de leurs voeux l'odorante botte de foin. Mais quand des filles me montrent aussi bien la voie, je veux bien perdre mon côté ragnagna.

isabel-marant-vick-printed-silk-georgette-dress-isabel-marant-jenny-suede-ankle-boots.jpg
Evidemment, Gwyneth (issu du blog Gwyneth Patrow fashion)

wearing-isabel-marant-05172012-3.jpg
La chouette Aliya du blog Marantphiles

Donc on y va, ma grande, on sort ses boots et sa robe, et on se pince le nez en voyant la tête circonspecte de l'HDMV.

DSCN1516.JPG
Boots Jenny Isabel Marant (merci Valentina !), robe Sandro (old)
perfecto Maje (old), pochette Sous les Pavés (via Mia Reva),
collier Sabrina Dehoff

DSCN1521.JPG

DSCN1518.JPG

En fait, cette tenue "contre-nature" est passée comme une lettre à la Poste. La pluie qui est tombée ce jour-là, un 12 juillet, la même que la veille et le lendemain d'ailleurs, m'a sans doute aidée à me faire une raison. Me voilà désormais prête à mettre mes boots avec des robes en dentelle et des micro-shorts en soie, maintenant. Et à acheter des Dickers pour cet hiver. Mais pour ma traditionnelle rationalité financière, c'est une moins bonne nouvelle.

29 juin 2012

"Vendredi, get shorty!" #70

Où le vendredi, on cause ruby, ruby, ruby

LA REVELATION

Ce n'est pas parce que tout le monde en parle que personne n'a plus le droit de le faire. Alors j'y vais, je lève la main, à mon tour d'enfin déclarer mon amour à une nana qui me laisse baba : Anne Thomas. En matière de bijoux, vous le savez, je suis d'une exclusivité proche de la rareté. Allez-y, riez dans vos petits débardeurs, je le sais bien que niveau accessoirisation de mes tenues, je suis plus proche du néant que de l'être. Ne vous laissez pas avoir : parfois quand j'aime, je compte. Les créations de la dame mixent laiton doré à l'or fin et pattes de velours, dans un esprit art déco très bobo. Cela, dans des tons auxquels il est difficile de résister. Pour ma part, au cou je me suis laissée passer le collier sans regretter ma liberté.

anne thomas,mia reva,mohekann,untitled jewels,daphné bürki,stylo french manucure créateurs de beauté,veste zara

Tellement hâte de vous le montrer que je n'ai même pas eu le temps de le porter. Pourquoi ? Pour vous conseiller vite fait de vous ruer sur les quelques modèles encore soldés qui restent, il n'y en a pas pléthore (chez Freshmode, c'est sold-out depuis mercredi matin). Je vous conseille donc les petits prix d'Olivolga ou encore de l'Autreshop. Comme j'ai cherché pour moi, je partage avec vous. Solidarité dans la faiblesse. 

collier-sophie-taupe.jpg

bracelet-mme-mo-ocre.jpg

Lire la suite

11 juin 2012

"You don't understand me" (The Raconteurs)

Où ma vie professionnelle, c'est du sport

Il est des matins, même les lundis, mêmes les lundis d'été divers, où je suis bien contente de poster. Ce genre de matin-là, plus précisément, quand j’enfile mon gilet Heimstone. Je suis contente de poster car je sais que quand je vais franchir la porte de mon bureau, comme la dernière fois, je vais entendre sa voix moqueuse. Il va se lever, rouler un peu des mécaniques dans sa chemise trop cintrée, me claquer la bise et puis me demander pourquoi ma grand-mère m’a prêté ce gilet. Il va être content de sa blague, et moi contente qu’il soit content à défaut de faire rire tout le monde. Si je peux aider, c’est bien connu, les grand-mères c'est du gâteau.

DSCN0842.JPG

Gilet Heimstone, top American Vintage, jean Comptoir des Cotonniers,
collier Chic Alors, ballerines Repetto

DSCN0836.JPG

Pochette Sous les Pavés via Mia Reva,
Disponible avec -20% de réduction grâce au code MODELES
(Existe aussi en fuchsia, cognac et gris)

Lire la suite

08 juin 2012

"Vendredi, get shorty" #67

Où le vendredi, je me confie

LA COLLECTION

Voyez, je ne vous avais pas menti. Je ne mens jamais, même pas aux impôts. Voyez donc, je collectionne les Repetto. Et je les mets aussi, beaucoup, ce qui a le considérable avantage d'associer le concept de fétichisme à celui d'utilité vestimentaire. Je ne les entasse pas parce que leurs boîtes noires font joli dans mon dressing, mais parce que ce sont les chaussures les plus joliment pratiques pour mon gabarit que j'ai jamais trouvées. Anne-So + Repetto = la tête à Toto, surtout sur mes chèques à triple zéro.

DSCN0824.JPG

Prochaine cible ? Les camel cuba, houba houba.

Lire la suite