Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 octobre 2011

"Cherry lips" (Garbage)

Où la gourmandise est un très vilain défaut

Cerise sur mon gâteau, cerise sur mon chapeau. Il y a la tentation des magazines, des blogs féminins, des vitrines dans la rue, des animatrices TV qui se mettent à trop bien se saper (heureusement, il nous reste la météo pour regarder la télé sans risque. Merci Evelyne, Florence, Catherine, continuez le tailleur coupé taille et la robe trois-trous, nos comptes bancaires vous remercient). Ca, c'est pour les filles normales, les bienheureuses, les pourquoi pas moi ? Pourquoi pas moi, car j'ai le défaut, très vilain, d'un des sept péchés capitaux : la gourmandise. Le cookie chocolat blanc, le foie gras sur du pain d'épice, le scone Starbuck's réchauffé. Une gourmande à l'amende, perpétuelle, surtout quand mon vice glisse vers la mode. Exemple : la framboise, je l'aime en fruit, en sorbet, en yaourt et ... en sacs. En chaussures. La framboise a un goût de péché, dont je récolte trop souvent les fruits, et voilà maintenant que je croque la pomme. La pomme d'amour, bien dorée, bien vernie, luisante, reluisante, trop séduisante. J'en viendrais à croquer mes pieds, si je pouvais. 

naf naf,maje,minelli,repetto,swildens

Babies Naf Naf (collection actuelle, 29,90 euros)

Lire la suite

20 juillet 2011

"Oh la la" (Brigitte)

Où je me mets en mode profil bas

Vous n'êtes pas sur un blog mode. Vous n'êtes pas face à une blogueuse mode, passez votre chemin. Les indices ? Parce que ce n'est pas aussi clair que l'eau de pluie qui dégouline sur vos oscillo-battants* ? Vous m'avez vue, ces dernières semaines, un head-band dans les cheveux, le signe "V" comme il se doigt sur mes modestes photos, des sneakers Isabel Marant aux pieds ? (Rah oui, je l'accorde, lâchez-moi les baskets.) (Je ne suis pas une blogueuse mode, mais je n'en reste pas moins femme. Faible. Faible femme. Fille. Mauvaise fille.) Reprenons. Vous m'avez vue, jamais au grand jamais, arriver à marier du vert jungle, du jaune bouton d'or, un bracelet rose fluo dans ma tenue, et pouvoir aller bosser comme si de rien n'était ? Ca y est, vous m'avez comprise. Je ne porte jamais d'head-band, pas plus que de bracelet inca ou tête de mort, je ne sais pas poser et je n'ai pas de Reflex (hormis aux raquettes de plage, vous verriez ça, imbattable). Quand d'autres filles, elles, vous font rêver avec du poncho ou du cropped tee-shirt H&M. Vous arborent un vernis Essie à la semaine, et un Balenciaga au mois. Vous convertissent même aux creepers. I'm a creep, moi. Je ne suis pas une blogueuse mode, je suis juste une fille qui a un peu de goût. Une fille au goût simple.

150720111722.jpg

Lire la suite

11 juillet 2011

"Are you kidding me ?" (Anouk)

Où mes coups de gueule n'ont pas de prix

La revoilà, à tire d'ailes, la franc-tireuse du lundi, sciée comme un canon par sa découverte de saison. Oui, gentes dames, j'ai revêtu en ce lundi ma chère panoplie de Joëlle Goron (les plus anciennes comprendront, Frou-Frou power). Appelez-moi la gendarmette du shopping car aujourd'hui, je verbalise mon courroux .Non parce que quand j'aime, je ne compte pas, mais quand je n'aime pas, je ne conte plus. Vous allez comprendre, et pas besoin de sortir vos calculatrices. Il y a quelques mois, je vous étalais en large couche confiturée tout le bien que je pensais de la nouvelle collection Minelli. Et patati, et patata, "ils ont changé de bureau de style c'est pas possible", et "la campagne-photo est super réussie"... Bref, j'en ai peut-être fait trop, parce que je suis tombée de bien haut quand, le premier jour des soldes, je me suis pointée en boutique la fleur au fusil et une petite liste de mes repérées envies.

image.jpg

Lire la suite

15 avril 2011

"Get shorty"#24

Où le vendredi, il y a comme un air d'Italie

ACHETEES

Entre une signature d'appart', trois gamelles à ski, quinze soirées passées au boulot (et deux ratons-laveurs), j'ai quand même réussi, le mois dernier, à acheter deux paires de chaussures - à trois jours d'intervalle - dans la même enseigne. Le conte est bon, rassurez-vous et poursuivez. Enseigne que je ne fréquentais plus depuis que ma maman ne me paye plus mes chaussures, c'est à dire une bonne dizaine d'années (ben oui, j'ai étudié très tard, si vous croyez que cette culture incroyable dont je vous abreuve tri-hebdomadairement vient de nulle part). Donc l'enseigne, attention ça scintille au dessus de vos têtes, attention étonnement dans la salle : Minelli. Minelli qui a tout bon cet été avec une campagne de pub vraiment super réussie (shootée par David Mushegain à Los Angeles) et une grosse dizaine de top modèles dans sa galerie. Bata n'a plus qu'à aller se rechausser, dans l'histoire.

campagne1.jpg

camp.jpg

030420111310.jpg

Pour ma part, ce sera donc petites espadrilles compensées mandarine et ballerines glacées open-toe. Maintenant, si j'étais Minellionnaire, j'aurais corsé l'addition de départ avec ceci :

minellei1.JPG

minelli4.JPG

minelli2.JPG

Lire la suite