Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 juin 2012

"This picture" (Placebo)

Où je me glace sur le papier

Etre une grande fille modèle ne signifie pas pour autant être au top. Je vous assure, je vois bien que vous n'allez pas le croire et que vous allez vous arracher les cheveux de dépit, mais tant pis, la vérité se doit d'apparaître dans sa cruauté la plus vive : top-modèle, non, ça, je ne suis pas. J'essaie déjà d'être modèle dans les limites du possible, mais avec ma langue trop pendue et ma silhouette trop ventrue, je ne peux pas être aussi sage qu'une image. Et donc ces poses alambiquées que vous scrutez là en scrollant sont le résultat d'une séance laborieuse. Fastidieuse. La mèche qui ne va pas. Le bourrelet qui ne va pas. Le rictus qui ne va pas. Et l'HDMV de trépigner. La lumière qui ne va pas. L'assemblage de la tenue qui ne va pas. La météo qui ne va pas. Toute ces négations pour une affirmation, celle des pièces que je veux vous montrer. Une trentaine de clichés, et seulement trois ici, pour que vous flashiez. 

momo2.jpg

momo1.jpg

Sac "Momo" Jérôme Dreyfuss via Forzieri, parka Sandro (été 2011?)
jean et tee-shirt Zara, sandales Sessun (été 2011) 

momo3.jpg

momo4.jpg

Est ce que le naturel et l'aisance s'apprennent ? Pas sûr de vouloir, au fond. Je me dis que c'est du temps perdu, du temps pour l'ego. Du temps que je n'ai pas pour dénicher des trouvailles, comme cette parka Sandro foirfouillée à 30 euros sur Ebay petites annonces et comfy comme pas deux. Je ne suis pas top-modèle, non, mais j'en embaucherai bien un. S'il n'y a pas photo, heureusement qu'il y a Momo. La vraie touche de positif sur le négatif. 

PS : Réassort chaussures sur le vide-dressing !  Et de jolies choses aussi sur mon Ebay (2e étape). (Si vous voulez faire une offre, c'est possible !) 
PS2 : Je suis désolée, j'ai reçu la photo du lot du concours trop tard pour ce post, donc concours reporté mais qui arrive très bientôt. Et très chouette. 

26 juillet 2011

"Le baptême" (M)

Où je n'ai pas l'amour du risque, comme Jonathan et Jennifer

C'était un beau dimanche, un dimanche avec du soleil, des enfants qui jouent sur une pelouse rasée au poil près, une journée au poil donc, des petits fours, des éclats de rire, du champagne, des cravates en festival, des robes vaporeuses, encore du champagne et des sorbets maison. C'était ce dimanche, non pas un long dimanche de fiançailles, mais un long dimanche de baptême, Gabriel avait une bouille à faire fondre Anna Wintour, l'HDMV avait un sourire à faire fondre Galliane, les coccinelles jouaient les invitées de dernière minute et les parasols refaisaient enfin une sortie remarquée.  C'était un joli dimanche, assurément, et pour lui faire honneur, j'avais choisi ma plus belle robe de cette année. Endimanchée, et fière de l'être.

240720111728.jpg

240720111731.jpg

Robe Suzie Winkle (2010), pochette H&M (old), sandales Sessun (2011)

240720111736.jpg

(Vous entendez cet air de Charleston ? Non ? En tout cas, n'insistez pas, je ne vous accorderai pas cette danse). Et comme l'an dernier, pour la même occasion, c'est ma chère Suzie Winkle qui m'a fourni ma tenue. Une créatrice que, par pur hasard, je porte donc chaque année aux fonds baptismaux. Sans doute parce qu'elle propose des robes classe qui vivent toutes seules, parfaites pour ce genre d'occasion. Quand, lors des mariages, je cherche davantage à m'encanailler, histoire d'émoustiller l'oncle de la mariée. Enfant de coeur, guère de choeur. 

PS : Baisse des prix généralisée sur le vide-dressing ! Frais de port offerts pour 100 euros d'achat !