Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 juin 2017

"Little doll" (The Stooges)

Où je vis ma vie par procuration

Evidemment, d'aussi loin que je me souvienne, soit à peu près le milieu des années 80, j'ai toujours voulu avoir une fille un jour. Pour regarder La Petite Sirène avec elle sur un canapé moelleux en mangeant de la barbe à papa, pour lui faire des coiffures que même mes Barbie n'auraient pas voulu porter, pour tout ce qui est si bon d'être fille. Pas pour qu'elle gagne deux fois moins qu'un homme à poste égal, en gros, à l'époque j'étais loin de me douter que la société mettrait si longtemps à évoluer. Au final, je ne fais aucun tirlibibi capillaire à ma fille (frisée comme l'enfant naturelle de Julien Clerc), et je suis parfois obligée de me farcir les pompiers de la Paw Patrol. Mais je peux jouer à la maison de poupée. Oui, à la maison de poupée, avec une vraie cuisine et même un mini-aspirateur rose, une armoire avec des cintres et un rouleau de papier toilette pendu où il se doit. Merci l'univers ravissant (mais encombrant) des Sylvanians, désormais entreposé dans la plus jolie maison de poupée que j'ai jamais vu, signée Petite Amélie

amelie1.jpg

amelie2.jpg

Derrière cette marque de meubles, créée à Lyon, se cache une volonté de proposer des meubles et des jouets durables, fabriqués en Europe, au design intemporel : des lits enfants, des poussettes en bois ou encore de jolis parcs. Et donc, des maisons de poupées sobres, en bois naturel et blanc, idéales pour concilier les envies immobilières de votre chère tête blonde (il y a un ascenseur intérieur, veillez bien à lui expliquer que cela reste très rare) et vos exigences décoratives de sobriété. 

amelie4.jpg

amelie3.jpg

Bien évidemment, quand je regarde ces photos, je vois plus loin que cette maman sylvanian sûre de son bonheur ménager dans son lodge avec ascenseur. Je me dis que je suis si heureuse, dans ma maison, de pouvoir jouer avec cette poupée grandeur nature. Même si elle préfère regarder Cars en jouant avec sa boîte à outils. Surtout si elle préfère regarder Cars en jouant avec sa boîte à outils.