Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 novembre 2012

"Vendredi, get shorty!" #87

LA MINUTE DECO

Oh, que j'aimerais que ce soit chez moi, ce petit coin de paradis nordique... Si vous me cherchez en semaine entre midi et deux, vous pourrez me trouver sur Nordic leaves, tellement heureuse entre tout ce bois, cette maille et cette géométrie admirable. J'vous jure, je serais pas brune aux yeux noirs et aux sourcils emmanuelchainiens, j'me demanderais si ma mère n'a pas fauté avec un Viking dans les années 80. 

decoscandi.jpg

decoscandi2.jpg

decoscandi3.jpg

(Ce qui est grave, c'est que je sais même, maintenant,
vous donner la marque de cette patère jaune là au-dessus.) (Muuto). 

Et hop, un petit coup d'oeil sur un coin de ma chambre à coucher, avec cette superbe photo de Guilaume Lechat acquise sur Westwing, dont je suis ravie. 

deco.jpg

nordic leaves,guillaume le chat,fashion guitar,place des tendances,susana malababa,flavie isabel marant,jolie baby box

Lire la suite

04 juin 2012

"Man in the mirror" (Michael Jackson) (concours inside)

Où j'ai trouvé le carré d'or

Mes cheveux et moi, c’est une longue histoire. Longue, jusqu’aux épaules minimum, je dirais. Longue à démêler, longue et ennuyeuse, longue comme un dimanche de pluie devant un Grand Prix de Formule 1. Alors quand je me suis pointée toutes mèches dehors devant un coiffeur qui ne m’avait jamais vue en lui disant : «Mettez-moi la tête au carré», je l’ai d'abord mis K.O. Une allonge de presque 30 cm, il s’est pris, de la taille de son plan de coupe. Et moi, une montée d’adrénaline sympathique pour un vendredi de mai qui avait tout pour être normal (des céréales au petit-déj’ et Koh-Lanta à la télé le soir. La vie, quoi).  Devant la photo du modèle, il a opiné du chef. Il m’a demandé «On y va» ? J’ai dit «On y va». (Ce qu’on peut manquer d’inspiration dans les endroits qui sentent la laque et l’eau oxygénée). Dans le salon, les autres clientes esquissaient un sourire en coin, surtout quand le stagiaire-shampoing a dit qu’il allait alerter les pompiers au cas où je fasse un malaise. (Ce qu’on peut manquer d’inspiration dans les endroits qui sentent la laque et l’eau oxygénée). Je n’ai pas fermé les yeux. Et cette longue histoire, on y a coupé court. Ciseau.

DSCN0699.JPG

DSCN0696.JPG

Pull Maje (coll. actuelle via Place des tendances), sac Vanessa Bruno (coll. actuelle),
jean LTB, ballerines Repetto, manchette Gat Rimon (coll. actuelle)

Lire la suite

16 mai 2012

"Baby, it's cold outside" (Zooey Deschanel & Leon Redbone)

Où il n'y a que la maille qui m'aille

On y a cru, et on est tombées de haut, comme notre gentil thermomètre. Au moment même où j'écris ces lignes du bout de mes doigts résignés, mon Celsius affiche éhontément 12,5°. Un 16 mai. La provocation n'a plus de limite. Alors, je m'adapte. Comme nos ancêtres les sapiens, erectus et néanderthal à chaque glaciation, je vends chèrement ma peau. Pour ma part, voilà ma ruse : la maille d'été. Parce que la maille d'hiver, ce serait un peu renoncer. La maille d'été, elle est claire et légère, mais elle reste maille et mienne en ces heures de mai. La maille de mai, quoi, mi coton mi laine. 

mailleete.jpg

Disponibles ici

004.JPG

Pull Bella Jones (coll. actuelle), sac Zara (coll. actuelle),
ballerines Anniel, trench Comptoir des Cotonniers

012.JPG

010.JPG

Après la "parka de mi-saison", voici ma deuxième tentative pour essayer de printaniser un peu les heures actuelles, trop fraîches pour nos envies de fashion show. En mai, on devrait faire ce qui nous plait, et non pas constamment ce dont on se plaint. Pas de doute, pour l'instant, entre le joli mois et moi, c'est la guerre froide.

PS : Le concours Krapoutchic est ouvert jusqu'à jeudi soir minuit !