Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 mars 2015

"Vendredi, get shorty!" #168

# LA MINUTE DECO 

On continue de se faire la main avec le nouvel appareil-photo en prenant quelques détails de chez moi ... Ce vendredi, le porte-cartes postales qui vient habiller la colonne qui traverse mon salon. 

decomur.jpg

decomur2.jpg

Cartes postales de chez Cinq mai et My lovely thing 

Lire la suite

11 juin 2013

"Le jouet extraordinaire" (Claude François)

Où la jeune mère est bien obligée de voir la vie en rose

Sur ses murs, peints par la mère avec amour, du gris clair. Dans sa chambre, des meubles blancs et bois, des accessoires rose tendre, rien que de l'harmonie, du joli joli pour ma fifille chérie. C'était sans compter avec cette vérité qui m'est tombée dessus depuis que la gigoteuse est en âge de prendre son lange à pleine main et de contempler béatement la suspension murale Habitat : bébé aime le flashy, pas l'harmonie. Lui, c'est la fausse note qui le fait vibrer : le vert pomme d'amour, le rouge criard, l' orange dynamique, le bleu pas heureux. Hourra les tableaux d'éveil en mode Kandinsky, hourra les peluches arc en ciel qui envahissent la table basse du salon, hourra la fin de mon bel équilibre chromique. Alors, avant de céder au fantastique plastique et au super doux caoutchouc*, j'ai décidé de me transformer en jouet d'éveil géant pour ma fille : "youhou, chérie, regarde maman comme elle est jolie en colorama fraise tagada" (tsoin tsoin).  

jeuouv.jpg

 

jeulegende.jpg

jeuprofil.jpg

La tentative risque d'être assez marginale, tant ma penderie manque de fluor. Vous le savez bien, avec moi, c'est le règne du bordeaux, du gris, du rose poudré, bref, rien de bien excitant pour les yeux d'un petit enfant. Mais puisqu'on est en été, je veux bien faire l'effort de me transformer plus souvent en sorbet. Après la fraise, prochaine étape, le citron. J'avoue, je ne suis pas pressée. 

* Elmer Food Beat, enfin !

Après tirage au sort de l'HDMV, c'est le commentaire n°36 soit Aurélie - Mister T qui remporte la surprise Mimilou. Un email avec ton adresse postale stp :)

PS : Réassort vide-dressing ! 

08 juin 2012

"Vendredi, get shorty" #67

Où le vendredi, je me confie

LA COLLECTION

Voyez, je ne vous avais pas menti. Je ne mens jamais, même pas aux impôts. Voyez donc, je collectionne les Repetto. Et je les mets aussi, beaucoup, ce qui a le considérable avantage d'associer le concept de fétichisme à celui d'utilité vestimentaire. Je ne les entasse pas parce que leurs boîtes noires font joli dans mon dressing, mais parce que ce sont les chaussures les plus joliment pratiques pour mon gabarit que j'ai jamais trouvées. Anne-So + Repetto = la tête à Toto, surtout sur mes chèques à triple zéro.

DSCN0824.JPG

Prochaine cible ? Les camel cuba, houba houba.

Lire la suite

04 juin 2012

"Man in the mirror" (Michael Jackson) (concours inside)

Où j'ai trouvé le carré d'or

Mes cheveux et moi, c’est une longue histoire. Longue, jusqu’aux épaules minimum, je dirais. Longue à démêler, longue et ennuyeuse, longue comme un dimanche de pluie devant un Grand Prix de Formule 1. Alors quand je me suis pointée toutes mèches dehors devant un coiffeur qui ne m’avait jamais vue en lui disant : «Mettez-moi la tête au carré», je l’ai d'abord mis K.O. Une allonge de presque 30 cm, il s’est pris, de la taille de son plan de coupe. Et moi, une montée d’adrénaline sympathique pour un vendredi de mai qui avait tout pour être normal (des céréales au petit-déj’ et Koh-Lanta à la télé le soir. La vie, quoi).  Devant la photo du modèle, il a opiné du chef. Il m’a demandé «On y va» ? J’ai dit «On y va». (Ce qu’on peut manquer d’inspiration dans les endroits qui sentent la laque et l’eau oxygénée). Dans le salon, les autres clientes esquissaient un sourire en coin, surtout quand le stagiaire-shampoing a dit qu’il allait alerter les pompiers au cas où je fasse un malaise. (Ce qu’on peut manquer d’inspiration dans les endroits qui sentent la laque et l’eau oxygénée). Je n’ai pas fermé les yeux. Et cette longue histoire, on y a coupé court. Ciseau.

DSCN0699.JPG

DSCN0696.JPG

Pull Maje (coll. actuelle via Place des tendances), sac Vanessa Bruno (coll. actuelle),
jean LTB, ballerines Repetto, manchette Gat Rimon (coll. actuelle)

Lire la suite

13 janvier 2012

"Vendredi, get shorty" #48

Où le vendredi, on change de crémerie

SOLDEE

Des nouvelles des soldes ? Alors, 20%, 30%, 40%, 100% de réussite par chez vous ? Pour ma part, je suis sortie de mon sentier battu, et rabattu ici depuis quelques semaines. Rien ne s'est vraiment passé comme cela devait se passer, mais je n'ai pas cédé à l'achat au rabais. Bref, on a refait le casting des nouveaux arrivants dans ma penderie, et j'en suis plutôt ravie. Avec, par ordre d'apparition :

montageshoes.jpg

montagesoldesbash.jpg

montagesoldesshoes.jpg

montajejupe.png

Lire la suite

26 octobre 2011

"Cherry lips" (Garbage)

Où la gourmandise est un très vilain défaut

Cerise sur mon gâteau, cerise sur mon chapeau. Il y a la tentation des magazines, des blogs féminins, des vitrines dans la rue, des animatrices TV qui se mettent à trop bien se saper (heureusement, il nous reste la météo pour regarder la télé sans risque. Merci Evelyne, Florence, Catherine, continuez le tailleur coupé taille et la robe trois-trous, nos comptes bancaires vous remercient). Ca, c'est pour les filles normales, les bienheureuses, les pourquoi pas moi ? Pourquoi pas moi, car j'ai le défaut, très vilain, d'un des sept péchés capitaux : la gourmandise. Le cookie chocolat blanc, le foie gras sur du pain d'épice, le scone Starbuck's réchauffé. Une gourmande à l'amende, perpétuelle, surtout quand mon vice glisse vers la mode. Exemple : la framboise, je l'aime en fruit, en sorbet, en yaourt et ... en sacs. En chaussures. La framboise a un goût de péché, dont je récolte trop souvent les fruits, et voilà maintenant que je croque la pomme. La pomme d'amour, bien dorée, bien vernie, luisante, reluisante, trop séduisante. J'en viendrais à croquer mes pieds, si je pouvais. 

naf naf,maje,minelli,repetto,swildens

Babies Naf Naf (collection actuelle, 29,90 euros)

Lire la suite

08 août 2011

"Kiss the bride" (Christophe Willem)

Où la carpe se marie au lapin

La mariée portait des Repetto vernies rouges. Comme un petit fruit défendu, qu'elle ne dévoilait qu'à la demande, des salomés pomme d'amour pour de sa vie, le plus beau jour. C'était osé, osé et réussi, tant et si bien que j'en ai maudit, au final, ma tenue bien tradi. Camel et blanc, tout fout l'camp, moi je vous le dis. Rien pour twister l'ensemble, même pas un chignon, même pas un bracelet vert amazonie, rien. La plus plate harmonie. Risque zéro sur l'échelle du vestiaire.

Sandro, Abaco, Jonak, Repetto

Robe Sandro (2011), compensées Jonak (2011), ceinture Les Composantes (2011)

Et puis j'ai eu le temps de ruminer ma prudence, avec sous les yeux, les escarpins bleu électrique de ma copine Adeline. Le deuxième effet Keep Cool, après les Repetto rubis. Ca m'apprendra à redouter le mix de couleurs aussi fort que ma deuxième ride (la première est arrivée, merci de votre sollicitude, je vous la présenterai bientôt). De toutes façons, me dis-je en mon for intérieur, la mariée était trop belle pour que je cherche, ne serait-ce qu'une micro-ipod-nano seconde, à lui voler la vedette. Prudence est mère d'amitié, c'est bien connu. D'ailleurs, pour me remercier, la reine du jour m'a envoyé tout droit son bouquet. Au prix d'une haute lutte (mesurer 1m80, cela ne sert pas QUE dans les rayons des supermarchés, NDLR), qui a coûté la moitié des pétales de l'ensemble, j'ai remporté le trophée, rapporté fissa sous le nez de l'HDMV. Mariée dans l'année. A voir la tête de mon perdreau, c'était vraiment le bouquet final.

PS : et sinon, recevoir le sac pochette prévu pour compléter la tenue le lendemain du mariage, ça vaut combien, dans l'échelle de la loose ?

sandro,abaco,jonak,repetto


01:43 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : sandro, abaco, jonak, repetto

27 juin 2011

"Dress" (P.J Harvey)

Où la belle des champs a soigné sa robe

Il va bien falloir que je me fasse à l'idée, à défaut de me faire couper les jambes, ou de prendre mes jambes à mon cou, et ce serait un coup de folie. Ce qui, pour la plupart des créateurs, est une robe, devient à mes yeux, ou plutôt à ma taille, une tunique. La blague traîne en longueur, saisons après saisons, et je m'adapte, tant bien que mal. Une fois je ceinture, une autre je blouse, la troisième j'abandonne. Pour ce modèle Ba&sh repéré dès le début de saison, j'ai choisi la première option. Cette robe, de maître, je l'ai prise de haut, et elle est devenue top.

240620111652.jpg

Robe Ba&sh (2011), blazer Sandro (2011), Sac Matières à Réflexion

Lire la suite

24 janvier 2011

"Le Bilan" (Neg Marrons)

Où c'est le bilan, tranquillement, en savourant chaque instant

On va faire simple, ce lundi matin, voulez-vous bien. Simple dans le dire, et simple dans le montrer. Dire que les soldes se sont déroulées sans encombre, comme un charme, dans la bonne taille, merci. Montrer aussi deux de mes acquis, l'un sur Internet, l'autre en boutique, on les marie ? Gai, gai, marions-les, cette jupe et ces souliers. La jupe Vanessa Bruno, ça ne sera pas sa journée, ça sera son année. Matière, coupe, tombé, c'est la 8e merveille du monde. Je l'aime tellement que je n'ose pas tellement la mettre, car je ne mène pas la vie qu'elle mérite. Elle mérite d'autres vies que la mienne, celle d'Alix par exemple, qui lui fait voir du pays (New York), des gens importants, des escarpins Miu Miu et non mes Repetto. Le comble, la grande qui se fait toute petite devant une mini.

19012011977.jpg

Pull et jupe (2011) Vanessa Bruno, souliers Repetto

Lire la suite

17 décembre 2010

"Get shorty" #13

Où le vendredi, c'est Christmas party !

DERNIERE MINUTE

Le temps de l'Avent, c'est le temps qui court, trop vite, le temps où on n'a plus le temps mais envie de tant. C'est embêtant. Pour moi aussi, vous vous en êtes rendues compte, avec cette absence de mercredi rattrapée céans. Entre le boulot à des horaires réguliers, le chien de belle-maman à garder, les colissimo à expédier et les cadeaux à boucler, j'en ai oublié que j'avais une vie virtuelle. Je vous rassure, la semaine prochaine, je serai bien là, tous les jours, fidèle au poste, et pas qu'ici d'ailleurs.

Bref, dans ce temps de l'Avent, il arrive aussi souvent des emails dans votre boîte du type "Urgent, tu n'aurais pas une liste de cadeaux à me soumettre?" Alors euh, des idées de cadeaux, comme si j'en avais des tonnes. (Deux minutes plus tard) Oui bon, en fouillant très loin dans mon esprit, en me forçant  vraiment autant que pour avaler un caramel au beurre salé, en me retenant de respirer au moins 5 secondes, il y a bien un ou deux nouveaux modèles de chez Repetto qui pourraient éventuellement me plaire.

nouveautés.JPG

nouve3.JPG

nouvebis.JPG

Oui, vous ne rêvez pas, Repetto a bien sorti des zizis croisés avec des ballerines. Repetto, lointain descendant de Gepetto, a de la suite dans ses idéaux. Donc vraiment, en urgence, pour vous faire plaisir, je veux bien adopter le dernier modèle. A Noël, pas d'excuse en papier : pas question d'oublier mes petits souliers.

Lire la suite