Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 juillet 2011

"Vendredi, get shorty" #33

IMAGINE

Les plus blancs des manteaux, mais surtout les plus beaux, c'est chez Lener qu'on les trouve (et ce n'est elle qui me dira le contraire). Chaque année, je me le dis, chaque année, je ne réussis pas à épargner pour m'en offrir, m'en vêtir. Alors quand la plus blanche des marques, Les Chemins Blancs, s'associe avec ce créateur au savoir-faire hors pair, il y a une bonne idée qui en ressort : et si notre manteau sortait tout droit de notre chapeau ?

lener,les chemins blancs,médecine douce,blackberry,torch,spartoo,ash,biba

Un duffle-coat moutarde ou corail qui n'a rien à envier aux modèles hors de prix de chez Sandro, je dis bingo ! J'en viendrais presque à regretter qu'il fasse aussi chaud ... (Humour, évidemment. Mon short Pippa dépérit sur son cintre, les fleurs de son imprimé en sont à se fâner).

Lire la suite

08 juillet 2011

"Vendredi, get shorty" #32

Où le vendredi, on se grandit

LU

Et si on zappait la Une, et qu'on commençait par la fin, avec une fille très à la page ? La dernière page, pour une fille première en tout, en goût, en style, en salaire ? Jeudi, Libération consacrait son fameux portrait à Emmanuelle Alt. Halte-là si vous n'avez pas lu ce papier bien troussé, aussi bien que les pantalons longs qu'arbore cette belle plante. Un décryptage intéressant de la Rock'n'roll Altitude, mais presque aussi glacé que les couvertures du Vogue qu'elle dirige depuis quelques mois.

070720111700.jpg

070720111701.jpg

On apprend qu'Emmanuelle est une "vraie gentille" (et pan, prends-ça dans la mèche, Carine), qu'elle est mariée au Directeur artistique d'Isabel Marant (d'où sa fabuleuse collection de vestes cintrées), qu'elle mesure 1m77 mais ne sort pas sans son décimètre de talons. Un modèle, donc, pour la grande fille que je suis. Et même que, comme elle, je suis allée à Lübeck, en Allemagne. Vogue, sa galère, mais j'aimerais aussi bien mener ma barque, moi.

Lire la suite

11 mars 2011

"Get shorty"#21

Où le vendredi, c'est le grand charivari

TENDANCE LOURDE

La tendance lourde du printemps est légère comme une plume. Et pour moi, elle n'a rien d'une tendance, elle est une valeur sûre, une valeur refuge, sur laquelle j'investis chaque saison. Le sweat, surtout gris, si vous ne l'avez pas encore pris à votre compte, ne tardez pas. Montrez-lui tout votre intérêt, et proposez-lui un placement personnel. Taux de satisfaction hautement garanti.

WYOMING.jpg

MARYLIN_1.jpg

Sweats Eple & Melk, collection été 2011, disponibles ici

selection.JPG

De gauche à droite : Eros by Erotokritos, American Vintage, Vanessa Bruno, Dress Gallery, Swildens

Pour ma part, je me suis positionnée sur un bien plus hasardeux, la robe bordeaux, millésime Vanessa Bruno, molletonnée épaisseur triple.

050320111173.jpg

050320111172.jpg

050320111170.jpg

Avec de la parka Maje et des bottes Comptoir des Cotonniers "vintage"

Lire la suite

11 février 2011

"Get shorty" #19

Où le vendredi, c'est oui-oui

AIME

Les mains dans mes mitaines (Charlotte Sometime, comme Yaël Naïm), le nez dans les nouvelles collections. En février, on se couvre et on découvre, chouette, les jolies choses qu'on arborera au printemps, quand les poules n'auront plus de gants. J'ai donc laissé traîner mes yeux, et ma souris, sur les clichés de la nouvelle collection de Vanina Escoubet publiées sur son Facebook. Vanina, ne m'en veux pas, promis je ne le referai plus mais la tentation était trop forte. Et trop belle.

vani1.jpg

vani2.jpg

vani3.jpg

Photos Grégoire Voevodsky

Vanina, selon moi, la reine du pantalon reboulé qui fait de l'effet, et de l'imprimé qui fait rêver. Allez voir si je vous raconte des histoires à dormir debout (et toute habillée) dans sa jolie boutique du 1, rue Henri Monnier (75009).

Lire la suite

14 janvier 2011

"Get shorty" #15

Où le vendredi, c'est free party

LA BONNE ADRESSE

Il a le prénom d'un des plus chouettes dandys du cinéma britannique, qu'on aurait volontiers fait changer de bord d'une oeillade en coin, d'ailleurs. Il a le presque nom du compositeur de la musique de La Boum (désolée, je n'ai pas trouvé mieux comme référence). Il est surtout celui qui monte en flèche dans le monde bien balisé des chausseurs de stars. Rupert Sanderson. (Ah si, il y avait aussi "il a le nom de l'acteur couteau-suisse qui interprétait Mac Gyver tous les samedis après-midi sur TF1"). Rupert Sanderson, il habille les pieds de Carey Mulligan, des Gossip miss, de Gwyneth Paltrow, les tapis rouges en tous genres, et bientôt nos 36-37. Oui, le Rupert a ouvert sa boîte (de Pandore, vu le tarif de ses créations) sur Paris, quartier du Palais Royal. On n'en attendait pas moins d'un sujet de sa Royale Majesté, dear.

rupert3.JPG

coupure.jpg

(Ca, c'est quand Vogue en parle aussi)

Lire la suite

10 décembre 2010

"Get shorty" # 12

Où le vendredi, c'est fast and funny ! (et concours aussi)

EXCUSEE

Pardonnez mon absence depuis lundi, j'étais partie à Marseille voir si, effectivement, plus belle la vie. Verdict : plus chaude, la vie, ajoutez 10° et enlevez votre parka en arrivant. Plus hot, plus foot, plus cool à la fois, dans ma ville le bleu est roi. Pendant ces deux jours, j'ai vécu dans le grand bleu, et je vais vous en montrer le pire et le meilleur. Comme les meilleures choses ont une fin, on va commencer par elles, avec cette jolie séance photo de Madame Figaro consacrée à la famille de Caunes. For me, formidableu, pas prise de tête et allons-y gaiement : épatée, elle m'a, l'Emma, par son naturel et son petit look denim. Emma, dis-moi, elle sort d'où ta cape ? Elle me ferait presque aimer le genre.

09122010837.jpg

Madame Figaro, décembre 2010

Le pire, je l'ai croisé, ça ne s'invente pas, rue Paradis. Avec son truc en plumes, ma cocotte d'amour m'a fait lever les yeux au ciel. L'azur marseillais, face à elle, pouvait aller se rhabiller.

08122010835.jpg

Lire la suite

19 novembre 2010

"Get shorty ! " # 9

Où les brèves du vendredi, c'est un maxi-fouillis

ACTE

Certains combats ne se gagnent pas. Des mois durant, j’ai traqué la parka Isabel Marant, mandaté une amie de ma sœur pour aller la pister en vente presse, posté de la petite annonce ci et là promettant récompense. A cœur vaillant, rien d’impossible, me disais-je en me rappelant que ma quête du Blondie’s Back rouge avait été un succès. J’ai même reçu une dizaine d’emails m’alertant qu’une blogueuse vendait la sienne, mais mes mails larmoyants n’y ont rien fait, les 450 euros proposés par une rivale munie en traveller chèques (et qui considère qu’un modèle d’occasion vaut plus que le neuf) m’ont mise à plat. Ma chasse a tourné courre. Retour au parking.

prkamarant.jpg

Je vous présente donc ma parka de substitution, une Sessun à 130 euros (merci les codes réduction sur Elle Passions). Je ne maîtrise pas encore la cordelette, mais cela ne saurait tarder. Il faut encore qu'on s'apprivoise, elle et moi. 

14112010690.jpg

Lire la suite

05 novembre 2010

"Get shorty ! " #8

Où le vendredi, c'est fashion speedy (mais sans Louis Vuitton)

(RE)VU

Où l'histoire n'est qu'un perpétuel recommencement. Souvenez-vous, 2007. Ségolène Royal enchantait la presse avec sa "bravitude", Laure Manaudou plaquait Philippe Lucas, la France et Flipper en rejoignant son Luca en Italie, et nous bavions toutes sur un jean flare dénommé Anna ... Chez Gérard Darel. Le Gérard, sentant le vent du (jean) large revenir de plein fouet, il s'est pas trop creusé la tête cet hiver : il nous a ressorti Anna de ses cartons, et les gourdasses comme moi qui avaient tourné les talons en 2007, elles s'en mordent les doigts en 2010. J'étais jeune et raisonnable, que voulez-vous, oubliant qu'Anna, c'est forcément glamour (Mouglalis. Kournikova. Karina. Nicole Smith. Cherchez l'erreur). D'une certaine façon, je ne me laissais pas mener par le bout du nez, mais de l'autre, j'ai franchement manqué de flare.

annadrael.jpg

22102010601.jpg

Jean Anna chez Gérard Darel, 135 euros

Lire la suite