Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 août 2012

"Vendredi, get shorty !" # 77

LA BELLE BLEUE

elisa.jpg

Le flare en velours bleu et le cabas au bras, pour cet hiver, ça me va. (Ne parlons pas des cheveux d'Elisa). 

Lire la suite

11 avril 2012

"Down the drain" (Lily Wood and the Prick)

Où avril file un très mauvais coton

A force de semer mes envies de tenues couleur grenadine, corail, fraise, pastèque, j'ai récolté les raisins de la colère. Le printemps m'a punie pour mon impatience, en nous rebalançant un bon coup d'automne. Résultat : de la pluie, du froid et le moral dans les chaussettes. Car oui, on reporte des chaussettes. On n'est pas folle, on a compris que si on se balade encore pieds nus, ce n'est pas que l'automne qu'on va retrouver, c'est aussi l'angine de cet hiver. Bref, les feuilles mortes se ramassent à la pelle, et pour ne pas totalement abdiquer au caprices du seigneur météo, j'ai l'astuce qu'il vous faut : la parka de mi-saison.

DSCN0383.JPG

DSCN0375.JPG

Parka The Kooples (été 2011), gilet Oysho, sac Zadig & Voltaire, boots Pieces

DSCN0381.JPG

Lire la suite

06 avril 2012

"Vendredi, get shorty !" #60

Où le vendredi, c'est communication sans fil

NOBODY'S PERFECT(O)

Les filles cool portent un perfecto. La vérité m'est apparue cette semaine, et la vérité crue, car moi, je n'en n'ai pas. Oui, je sais, c'est un peu la lacune qui fait tache dans une penderie qui se respecte. On peut très bien fonctionner sans sneakers Isabel Marant ou sac Balenciaga, mais un perf' noir, souple et épais à la fois, ça vous sauve la mise. Toujours. Surtout s'il est bien coupé. Et pas cher. Et long. Et rock. Et pas trop rock. Bref, la perfection faite perfecto, je me suis mise à la chercher.

coool4.jpg

Zara, collection actuelle

cools.jpg

Zara, collection actuelle

coolgirls.jpg

Un vieux modèle Maje

bluse.JPG

Photo empruntée à Angie

Il faut bien reconnaître qu'en matière de perfectos, Maje se pose là. Leur prix aussi, mais comme un perfecto se patine et vieillit bien, je suis en train de mettre la main sur le modèle ci-dessus, millésimé 2009. Toujours aussi dure à cuir, la Galliane.

Lire la suite

30 mars 2012

"Vendredi, get shorty !" #58

Où le vendredi, c'est grenadine et daïkiri

LA BELLE CAMPAGNE

On s'y croirait presque. Ne manque plus que le petit rosé du soir, et les vacances, accessoirement. La partie de pétanque, entre potes, avant le dernier bain à la fraîche. Fichu soleil, on s'y croirait presque. On s'y croirait comme dans les visuels très dolce vita rétro de la marque My Suelly. Des couleurs acidulées ou pastel, des ballerines joliments bronzées et surtout, mon gros crush de la collection : les spartiates Lisa. Leur carte d'identité m'a fait oublier le sacro-saint rosé. Je ne jure plus que par leur grenadine.

Capture d’écran 2012-03-21 à 20.58.14.png

Capture d’écran 2012-03-21 à 20.58.44.png

Capture d’écran 2012-03-21 à 21.00.17.png

Capture d’écran 2012-03-21 à 21.01.40.png

Les Lisa en bordeaux, c'est pas mal ...

143919_1200_A mysuelly.jpg

En grenadine, c'est mieux !

Lire la suite

18 mars 2011

"Get shorty" #22

Où le vendredi, c'est la K. Party !

REEDITE

Après quelques jours de printemps, un petit look fait d'hiver, avec de la parka kaki, du rouge manu militari, du caramel toffee. Vous aviez bien accroché la première fois, alors je me suis dit que j'allais en remettre une couche en plusieurs strates. Rien d'autre à ajouter là-dessus, ça casse pas non plus dix briques. Alors un mur ...

130320111204.jpg

130320111205.jpg

Parka Maje, robe Zadig et Voltaire (ancienne collection), gilet American Vintage

Lire la suite

02 mars 2011

"Seven nation army" (The White Stripes)

Où je me sens armée de mes plus mauvaises intentions

Les filles, je suis en pleine guerre froide, et cette drôle de guerre ne m'émoit guère. Depuis quelques jours, devant les assauts moins que zéro de mon thermomètre, je sors ma meilleure armure contre la froidure : ma parka Maje kaki, exhumée sur un vide-dressing toujours bien achalandé. Une petite touche de rouge pour faire "block", parfaire cette tenue de combat, et me voilà aux couleurs de la légion étrangère, chère à mon père. Vous êtes prévenue : la première qui fredonne "Tiens, voilà du boudin" en me voyant, je lui fais manger la fourrure de ma pelure. Avec les dents du haut, uniquement.

maje,the kooples,american vintage

180220111125.jpg

Parka Maje (hiver 2011), gilet American Vintage, sac Blondie's Back, ballerines André

Lire la suite

16 novembre 2010

"Never ever" (All Saints)

Où il ne faut jamais dire jamais (un peu comme James Bond)

Vingt-huit ans durant, sans m'en en être fondamentalement rendue compte, j'ai vécu comme Rika Zaraï. Vos yeux ont bien lu, inutile de les frotter de vos doigts beurrés par les croissants. Non, je ne me suis pas nourrie de tisanes d'herbes médicinales aux vertus hallucinogènes et amincissantes, stockées dans ma valise en carton (au moment même où j'écris ces lignes, je ne sais plus si ladite valise en carton n'appartenait pas à Linda de Souza. M'enfin, la crinière auburn est la même). Rika, sors de ce corps, j'ai vécu "sans chemise, sans pantalon". Vécu vêtue, tout de même, vétuste parfois, mais sans chemise surtout, et sans pantalon souvent. Comprendre avec de la robe, de la jupe, de la blouse, du pull, mais pas plus loin. Et cela, jusqu'au mois de novembre 2010. Le remaniement, c'est sur tous les tableaux que ça se joue, mesdames. A l'Elysée comme dans ma penderie.

14112010683.jpg

Jupe Comptoir des Cotonniers, bottes André, ceinture Comptoir, chemise School Rag

Lire la suite

10 mai 2010

"Stupid girl" (Garbage)

Où j'ai refusé de céder à la nouvelle star

Longtemps, j'ai emprunté docilement l'itinéraire d'une enfant gâtée. Acheté les pièces les plus demandées, les "hits des it", les nouvelles stars des sacs.  Dernier exemple en date ? Des semaines que je vois matraquée, de partout, la fameuse chemise liberty The Kooples. L'impression qu'elle me poursuit, cette petite vicieuse, jusqu'à parader au premier rang de la Nouvelle Star il y a une semaine. Certaines ont vu la mèche dégoulinante de sexytude de Ramon, moi j'ai surtout vu la chemise The Kooples derrière Philippe Manoeuvre. (Bon, j'ai aussi flashé sur l'Ibère à peine pubère, je confesse). Et quand je vois, je veux, et quand je veux, je vais. Acheter, évidemment, pas me jeter sous le pont d'Avignon.

chemisethekooples.jpg

Lire la suite