Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 mars 2013

"Vendredi, get shorty" #102

# CALIFORNIA LOVE

Pour vendre aujourd'hui, des sapes comme du détergent, une idée comme du temps, il y a le poids des mots et le choc des photos. Sur Internet, le choc des photos, ça marche quand même mieux. Et quand on va sur le site de la boutique ricaine Heist, il n'y a pas à dire, ils sont en plein dans leur objectif. Ca cadre, ca flashe, ça marche. 

envie.jpg

envie2.jpg

envie3.jpg

envie4.jpg

(Vestes Iro - dont ma mienne à droite - et compensées Castaner)

Lire la suite

05 décembre 2011

"Kiss me on my neck" (Erikah Badu)

Où le col et moi, on est à la colle

Autant que je m'en souvienne, et autant que n'en a pas emporté le vent de ma mémoire presque trentenaire, j'ai toujours été une fille à maman. Avec des couettes et des plumeaux, attachés à grand renfort d'élastiques roses. Avec des ensembles bien boutonnés et des jupes baleine qui tournaient bien rond, et bien roses. Avec des chaussons de danse même si je n'en faisais pas, avec des mains qui piochaient avidemment dans la corbeille de boucles d'oreilles de ma mère, et des pieds qui tentaient de se frayer un chemin dans ses bottes de sept lieues. Du rouge carmin sur mes lèvres enfantines, et vite le dos de ma main qui effaçait mon méfait, la bouche en coeur. Une fille à maman, qui portait à l'école une blouse, un tablier, à col claudine.

IMG_0444.JPG

IMG_0446.JPG

Blouse Pernille (Une souris dans mon dressing),
jupe Vanessa Bruno, sac Jérôme Dreyfuss

Lire la suite

28 octobre 2011

"Vendredi, get shorty !" #41

Où le vendredi, c'est ni clou ni vis

LE RETOUR EN FORCE

C'est tweed again à Paris, mes amies. Le tweed a pris ses quartiers d'hiver dans les vitrines et dans nos magazines chéris. Dans ma penderie, il officie en manteau depuis au moins cinq ans, rafistolé à chaque solstice par un petit coup de pressing. J'ai donc ressorti ma vieille pelure pour un petit tour à Boulogne, histoire de faire prendre l'air à mon nouveau Jérome Dreyfuss : bye bye Jean marron, qui a trouvé une nouvelle propriétaire, bienvenue Jean bordeaux. Un "jean-ménage" bien de saison pour la nouvelle propriétaire que je suis.

IMG_0269.JPG

Lire la suite