Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 octobre 2011

"Vendredi, get shorty !"#38

Où le vendredi, c'est ni clou ni vis

100% BON

Et vous allez vous demander, forcément, ce que fiche la Galliane en semaine, trop occupée au diable vauvert, à poster ici à dose sporadique (mot compte triple) ? Réponse, mes amies, réponse : d'une, SFR refuse obstinément de m'envoyer un technicien pour me poser une prise téléphone afin que ma box et ma télé fonctionnent, donc Galliane bougonne, Galliane ronchonne, Galliane passe sa vie au SAV. De deux, Galliane en ce moment craque plus sur des canapés d'angle, des barres de porte,  des tringles, des carreaux de crédence, de l'enduit et du scotch double-face pour stores récalcitrants que sur le dernier snood safran qui va bien. (Chez Monshowroom, y'en a un tout à fait sympathique, ceci dit). (Etre coupée de la civilisation ne signifie pas être coupée de ses envies, ce serait trop simple). J'en profite tout de même pour partager céans avec vous mes oeillades énamourées au lookbook automne - hiver 2011 American Vintage. Plein de belles idées d'association pour pas un rond. (Les idées).

43.jpg

Tiens, du bordeaux.

323.jpg

Est-ce que le bordeaux, ça peut prendre un petitgoût de noisette ? Visiblement oui.

55.jpg

Safran six sous !

Lire la suite

04 mars 2011

"Get shorty" #20

Où le vendredi, écologie rime avec économie

APPROUVE

Avec moi aujourd'hui, tout le monde il est bio, tout le monde il est gentil. Parce que le bobo aime le bio et le beau, je ne pouvais pas omettre de relayer ici le nouveau volet de l'opération "Pour Longtemps" par la marque Ekyog. Ekyog, ou une marque éthique et pas toc, mode et sans chichi, qui a demandé à cinq filles de bon goût de créer une pochette en cuir. Dans ces pochettes-enveloppes sont ainsi inscrits des  mots doux, des mots d'avenir, signés de leurs créatrices Amanda Sthers, Cécile Togni, Alexandra Golovanoff, Nathalie Lebas-Vautier (créatrice de la marque) ou Vahina Giocante. Evidemment, les matières premières utilisées, cuir en tête, sont entièrement respectueuses de l'environnement, et les pochettes sont réalisées dans des conditions de travail favorables aux producteurs.

les filles.jpg

02b Cecile Togni.jpg

02 Cecile Togni.jpg

05b Alexandra Golovanoff.jpg

05 Alexandra Golovanoff.jpg

C'est stylé, bien pensé et bien dépensé, puisque 10% des bénéfices de la vente de ces merveilles  (mises à prix entre 75 et 115 euros selon le format et le cuir) est reversé à l'association Terre d'Ekyog, qui oeuvre à la construction de puits ou la scolarisation d'enfants. Je ne sais pas vous, mais moi j'ai bien envie de mettre la main à la poche(tte).

Lire la suite