Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 mars 2010

"Same old thing" (The Streets)

Où mes secrets sont les moins bien gardés du monde

Chaque seconde, ces trois derniers mois, une marinière à épaulettes se vend quelque part dans le monde. Chaque minute, ces six derniers mois, un blog de vide-dressing s'ouvre sur le web. C'est un fait, c'est entré dans les moeurs, ça se conjugue à toutes les personnes et à tous les temps : je vide mon dressing, tu videras ton dressing, vous viderez votre dressing ... Si j'ai du mal à trouver mon bonheur dans les petits malheurs des autres, en revanche, je suis depuis toujours une accro des dépôts-vente. Chic et souvent pas cher, j'y shoppe sans chichi. Ma dernière trouvaille s'appelle Violette & Léonie (un nom bien macaron comme on les aime dans la blogo), officie dans le Marais, et distille quelques jolies pépites.

010.JPG
Une déco minimale pour un choix maximal, tant les portants débordent, gonflés d'arrivages quotidiens. Des belles pièces, beaucoup de marques, et des prix relativement corrects pour ce genre d'établissement. Un bon moyen, surtout, pour essayer de dénicher une paire de ballerines les Prairies de Paris qu'on a bêtement laissée passer. Et la grande nouveauté, c'est que Violette & Léonie, ces petites coquines, sont particulièrement familières avec le ouèbe 2.0 et officient également via internet. Zéro faute sur toute leur ligne.
captureviolette.jpg
lesdeux.jpg

Tee shirt à volants (11 euros), tunique Maje (46 euros)

Bien entendu, pour les Parisiennes, il est donc également possible de profiter de ce service si vous passez au magasin. Voilà, Violette & Léonie, les filles, les filles, Violette & Léonie. Les présentations sont faites, je vous laisse. C'est pas tout ça, mais j'ai du vide-dressing à alimenter avec de la marinière à épaulettes.

Violette & Léonie, 27 rue de Poitou, 75003 Paris.