Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 novembre 2012

"Vendredi, get shorty!" #86

C'EST BEAU !

C'est toujours joli, c'est toujours délicat, ça donne toujours envie, et qu'il n'y ait encore rien de Warmi dans ma penderie, cela je ne le comprends pas. Pour celles qui ne connaîtraient pas encore, ce sont des pièces numérotées et tricotées à la main par des artisanes colombiennes. 

warmiouv.jpg

warmi1.jpg

warmi1bis.jpg

warmi2.jpg

warmi3.jpg

warmi4.jpg

warmi5.jpg

Lire la suite

08 avril 2011

"Get shorty" #23

Où le vendredi, c'est presque samedi

J'INCITE

Si je peux me permettre de vous détourner du droit chemin financier, et ce n'est vraiment pas l'habitude des blogueuses mode, je vous demanderais de vous pencher sérieusement sur le dossier By Zoé. Collection printemps-été 2011 canon. On va droit au but, on ne va pas faire les boulets, on dit canon. On dit bien pensée, tout ce dont on a envie, et dans le dessin et dans les matières.

byzoe.JPG

Et comme en ce moment, il y a -30% chez Freshmode avec le code HAPPYB30, il y a moyen d'aller y chercher ce gilet totalement adorable que je vous présente aujourd'hui avec les ballerines Anniel A POIS offertes par ma maman pour mon anniversaire. A pois nommées, les beautés :

040420111323.jpg

Gilet By Zoé, sac Vanessa Bruno, ballerines Anniel

040420111322.jpg

040420111324.jpg

Lire la suite

10 septembre 2010

"Life is too short" (Mya)

Le vendredi, c'est shortly

A la maison, le vendredi, c'est raviolis (miam!). Au bureau, le vendredi, c'est friday wear (wow!). Sur mon blog, le vendredi, c'est quicky (wizz!). Un nouveau type de post, mes "brèves" sans queue ni tête, mais qui devraient me pousser à tenir cette régularité bloguesque que j'honore de mieux en mieux. Get shorty, girls.

Vu

Et adoré, la nouvelle collection automne-hiver Warmi. Splendide, sobrement poétique, cette griffe file le parfait coton, et devrait vraiment conquérir toutes les pages mode des magazines. Warmi, c'est charming.

warmicollec.jpg

Le petit point m(a)ousse de cette année, c'est que Warmi va sortir une mini-collection de sacs et de chaussures. Et qu'un e-shop est annoncé ici. Espérons que sur ce dossier-là, miss Sylvia sera plus rapide qu'Ana chez Malababa.

Lire la suite

15 octobre 2008

"Cold blue steel and sweet fire" (Joni Mitchell)

Où on va se serrer tout près, se tenir bien chaud, bref on va sortir couvert(e)s

Quand la bise serait venue, je m'étais promis d'en parler. J'avais noté ces quelques lettres sur un papier blanc, j'avais gardé en tête quelques formes, la douceur d'une maille, et puis ce sourire. Warmi. Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas tartiné deux pages de compliments dégoulinants sur un jeune créateur, au moins trois mois, on pensait porter encore de la spartiate et se friser les cheveux sous le soleil de Saint-Rémy de Provence en ce temps-là, on riait, il faisait chaud. C'était bien. Ca va être mieux, tout de suite, vous allez voir, malgré ce 15°C entre deux moche et ce téléphone qui ne sonne pas, ce boss qui hurle et cette casserole qui déborde. Grâce à elle.

warmi1.jpg
Collection automne-hiver 2008-2009, capeline Paulina, photos Cécilia Jauniau

Sylvia Sanchez, la dame qui vous réchauffe le coeur là tout de suite, a tout compris : elle dit dessiner des objets plus que des vêtements. Donc, un bonnet, un cache-coeur, une simple paire de mitaines sur nous deviennent oeuvres d'art. Numérotées. Limitées à 300 exemplaires. Je sais pas vous, ça me fait direct chaud au coeur. Je me sens importante, avec le n°288 sur le dos, c'est fou.

warmi2.jpg

warmi3.jpg

warmi5.jpg

warmi4.jpg

Et donc vous avez vu, je n'en tartinerais pas deux pages. Parce que vous avez compris sans 26 oxymores ni 30 rhododendrons (ne me demandez pas pourquoi, mais j'avais envie de caser ce mot-là) que Warmi propose du bandeau à la jupe en passant par le gilet, donc forcément, il y aura une pièce, que dis-je un objet, fait pour vous, en Colombie par ailleurs (voilà, grâce à moi on reparle de Colombie sans mentionner Sainte Ingrid, qu'elle a pas eu le Nobel de la Paix d'ailleurs, c'est-y-pas-malheureux mes bonnes dames?) .

Parce que si j'en parle plus, ça va énerver les non-Parisiennes, car il n'y a que deux points de vente en France, et évidemment dans la capitale : Gas by Marie (44 rue Etienne Marcel, 8 avenue George V) et la très jolie boutique dont je vous avais déjà causé, Esprit Vinyle (57 rue Saintonge).

Parce que la fille de la photo, ce sera moi dans 10 ans, je me le promets. Même grâce, même rouge qui se posera là, même "it's oh so quiet I'm so sweet" attitude. D'ailleurs, sans le faire exprès, j'écoutais Peter Bjorn & John en rédigeant ce billet, "Young Folks". Vous savez, vous savez forcément arrêtez de faire vos têtes de linote, l'ancien générique de la météo du Grand Journal. Ces sifflets d'oiseau, là. Je m'en vais là-dessus, l'ambiance me plaît, des oiseaux posés sur de la maille qui m'aille. Mais promis, je ne reviens pas dans 10 ans.

PS : un sac Erotokritos culte sur La Solderie.